24/01/2021 15:11
Malgré quelques gestes de classe, le Marseillais Florian Thauvin et le Monégasque Wissam Ben Yedder, qui visent une place en Bleu à l'Euro cet été, ont peu pesé sur la rencontre remportée samedi soir 23 janvier par les joueurs de la Principauté (3-1).
Le milieu de Marseille, Florian Thauvin, lors du match de Ligue 1 contre Lens, au Vélodrome, le 20 janvier 2021. Photo : AFP/VNA/CVN

Didier Deschamps a suivi avec attention la rencontre entre l'ASM et l'OM, deux clubs dont il a dirigé les équipes. Non pas par nostalgie, mais pour suivre l'évolution de certains internationaux, actuels ou potentiels, à moins de six mois du début de l'Euro.

Progressivement, le sélectionneur de l'équipe de France affine ses choix. Et chaque match devient important. Il a lorgné avec un peu plus d'acuité Ben Yedder et Thauvin, toujours en course pour une place parmi les 23 Bleus.

Le premier, dont la dernière sélection remonte au 11 novembre contre la Finlande (0-2), avant que le COVID-19 ne l'oblige à écourter son stage, part avec de l'avance sur le champion du monde 2018. Les deux n'évoluent pas au même poste offensif, mais aucun des deux n'a véritablement dominé son sujet lors de cette affiche.

Sans avoir raté leur match, les deux hommes n'ont pas marqué les esprits. C'est Thauvin qui a le mieux débuté. Au cœur d'une polémique naissante durant la semaine, sur fond de duel d'égos avec Dimitri Payet, l'ex-Bastiais a été titularisé par André Villas-Boas. Puis remplacé par... Payet à la 68e.

Entre temps, il a offert quelques centres de qualité (3e et 57e), quelques dribbles sur son adversaire direct, Caio Henrique (8e). Même s'il a bien travaillé défensivement, même s'il a montré sa volonté de servir le collectif, Thauvin a trop peu pesé sur la défense monégasque.

Et ses statistiques (6 buts et 7 passes décisives en L1 cette saison) n'ont logiquement pas évolué.

WBY bute sur Mandanda

L'attaquant de Monaco, Wissam Ben Yedder, contrôle la balle lors du match de Ligue 1 à domicile face à Marseille, le 23 janvier 2021. Photo : AFP/VNA/CVN

Pire, Thauvin s'est progressivement éteint, jusqu'à son remplacement logique. Sélectionné pour la dernière fois en Bleu le 11 juin 2019 (4-0, en Andorre), il est encore très loin d'un retour.

En face, le capitaine Ben Yedder a lui aussi décliné au fil du match. Alors que son entraîneur Niko Kovac vante son implication défensive, le meilleur buteur du dernier championnat de France a encore passé une rencontre sans marquer.

Pourtant, il a eu deux belles opportunités. Sur la première, il est devancé par le défenseur central Alvaro sur un centre en retrait parfait de Ruben Aguilar (42e). Il en a râlé. Comme après la pause, d'ailleurs...

Servi en profondeur, il a alors raté son face-à-face avec Steve Mandanda, auteur d'une parade de très haut niveau (50e). Le score était alors de 1-1. Et c'est encore sur corner, comme sur le premier but, et sans qu'il ne soit impliqué, que Monaco a marqué.

Comme contre Angers, c'est même son remplaçant, Stevan Jovetic qui a inscrit le troisième but monégasque (90e+1).

Heureusement pour lui, WBY (9 buts et 4 passes décisives cette saison) possède un profil technique qui plaît à Deschamps. Et sa capacité a être très juste dans les petits périmètres (29e et 34e) lui offre un réel crédit. Mais il s'amenuise...
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.