11/01/2022 11:53
L'euro reculait lundi 10 janvier face au dollar américain après ses gains marqués de vendredi 7 janvier, les investisseurs se focalisant à nouveau sur la perspective d'un durcissement de la politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) pour contrer l'inflation.
>>Le dollar au plus haut depuis cinq ans face au yen
>>L'euro a 20 ans

Billets de 100 USD.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 20h00 GMT, l'euro cédait 0,33% à 1,1323 dollar pour un euro. Le dollar index, qui mesure la valeur du billet vert par rapport à six autres grandes devises, avançait de 0,26% à 95,97 points.

La monnaie unique européenne n'aura donc pas réussi à renouer avec le seuil symbolique de 1,14 dollar pour un euro, qu'elle n'a plus atteint depuis mi-novembre.

Vendredi 7 janvier, l'euro avait profité d'un rapport sur l'emploi américain en demi-teinte, qui avait pesé sur le billet vert.

Mais les chiffres ne sont pas assez décevants pour faire penser que la Réserve fédérale américaine (Fed) va devoir attendre plus longtemps que prévu pour remonter ses taux, a jugé Mark Haefele, analyste chez UBS.

"Le consensus du marché reste qu'une hausse des taux aura lieu dès mars", ajoute-t-il.

Autre argument pesant pour un tour de vis monétaire, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,9%, non loin de son plus bas en 50 ans atteint avant la pandémie. D'ordinaire, ce taux proche du plein emploi est accompagné d'un relèvement des taux de la Fed pour éviter une surchauffe.

Pour Joe Manimbo de Western Union aussi, "le dollar s'est raffermi face à la plupart des principales monnaies avant les données d'inflation américaines en milieu de semaine qui pourraient faciliter la voie de la Fed vers une hausse des taux d'ici mars".

Les investisseurs se tourneront en effet mercredi 12 janvier vers les données sur l'inflation aux États-Unis, puisque la hausse des prix est la principale raison qui pousse la Fed à remonter ses taux. Selon l'analyste de Western Union, elle pourrait monter à 7% sur douze mois en décembre, après 6,8% en novembre.

Dans l'expectative, les rendements obligataires sur les bons du Trésor à 10 ans ont grimpé à 1,80% en séance lundi 10 janvier, un plus haut en deux ans.

Une inflation élevée serait donc positive pour le dollar. De l'autre côté de l'Atlantique, en revanche, l'inflation de 5% sur un an en décembre, un plus haut en 25 ans, n'a pas profité outre-mesure à l'euro vendredi 7 janvier.

La BCE a pour l'instant maintenu son message : les taux d'intérêts ne devraient pas remonter en 2022 en zone euro.

Du côté des cryptomonnaies, le bitcoin restait en difficulté : il a atteint samedi 8 janvier 40.539 USD, un plus bas depuis septembre, et s'échangeait lundi 10 janvier pour 41.333 USD (-2,32% par rapport à dimanche 9 janvier).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Ninh Binh crée un modèle 3D du Parc national de Cuc Phuong Un séminaire sur les résultats des consultations sur la création d’un modèle 3D du Parc national de Cuc Phuong, province septentrionale de Ninh Binh, s'est tenu mardi 5 juillet. Cet événement a été organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le comité de gestion de ce parc national.