27/10/2013 01:03
L’euphorbe à feuilles de thym (euphorbe chinoise) a pour nom botanique euphorbia thymmifolia (euphorbia pekinensis) et pour noms vietnamiens cỏ sữa lá nhỏ, vú sữa đất.

L’euphorbe chinoise est une herbe vivace à feuilles ovales, opposées, denticulées et à petites fleurs disposées en grappes denses.


Originaire de Chine, l’euphorbe chinoise est cultivée dans les provinces centrales et orientales du pays.

* Parties utilisées : on utilise la plante entière récoltée en toutes saisons, surtout en été. Elle est employée soit à l’état frais, soit desséchée. La drogue sèche est légèrement grillée à feu doux.

* Constituants connus : euphorbone, colorants

* Effets et usages médicinaux :

En phytothérapie chinoise, l’euphorbe chinoise est une plante toxique uniquement prescrite en cas de maladie grave. Elle purge l’excès de liquides notamment en cas de pleurésie (ou viêm màng phổi en vietnamien) et d’anasarque (accumulation de liquide dans l’abdomen). Elle traite également les troubles rénaux comme les néphrites (ou viêm thận en vietnamien). On l’applique sur les plaies irritées voire purulentes.

Au Vietnam, la plante entière possède une activité anti-bactérienne et galactagogue. Elle est utilisée dans le traitement de la dysenterie bacillaire, la furonculose (ou bệnh nhọt en Vietnamien), l’hypogalactie (ou giảm tiết sữa en Vietnamien), la galactophorite (ou viêm ống dẫn sữa en vietnamien) la métrorragie (ou băng huyết en vietnamien) et la diarrhée lientérique (ou ỉa chảy phân sống ở trẻ em en Vietnamien).

La dose journalière est de 20-30 g en décoction pour les adultes et de 10-20 g pour les enfants.

La combinaison à parties égales avec le Portulaca oleracea (ou rau sam en Vietnamien) est également utilisée comme antidysentérique.

Le cataplasme de feuilles broyées guérit les dermatoses et les blessures. La plante est aussi insecticide.

*Espèce voisine : Euphorbia kansui est proche de l’euphorbe chinoise, mais elle a un effet purgatif plus puissant. En Chine on ne la prescrit qu’aux patients robustes.

*Attention : c’est une plante toxique, à n’utiliser que sur avis médical.

Dr Doàn Van Tân

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
L’agérate conyzoïde [18/11/2017 10:59]
La viorne obier [12/11/2017 12:19]
Le schisandra [05/11/2017 07:16]
La cuscute [29/10/2017 08:45]
La stramoine [21/10/2017 15:03]
Le badamier [14/10/2017 11:27]
Le cacaoyer [08/10/2017 07:55]
Le longanier [30/09/2017 14:27]
La rehmannia [23/09/2017 12:13]
Le varuna [22/09/2017 05:08]
Le lyciet [17/09/2017 10:00]
Le bois noir [26/08/2017 09:39]
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.