04/06/2021 21:51

>>Éthiopie : près de 170.000 cas d'infection
>>L'Éthiopie rapatrie 345 ressortissants d'Arabie saoudite

Le Bureau du procureur général fédéral éthiopien a annoncé jeudi 3 juin que des accusations criminelles ont été portées contre 53 soldats accusés d'avoir tué et violé des civils. S'adressant aux journalistes, le procureur général éthiopien, Gedion Timothewos, a affirmé que 53 soldats ont été inculpés de charges criminelles liées à des accusations de meurtres et de viols dans l'État régional du Tigré, dans le Nord de l'Éthiopie. "Les procureurs militaires ont mené leur propre enquête et jusqu'à présent, ils ont engagé des poursuites contre 28 soldats soupçonnés d'avoir tué des civils dans des situations où il n'y avait pas de nécessité militaire", a dit M. Timothewos. "En outre, les procureurs militaires ont engagé des poursuites contre 25 soldats soupçonnés d'avoir commis des actes de violence sexuelle et des viols, les procès de ces suspects sont en cours et jusqu'à présent, il y a eu quatre condamnations", a-t-il ajouté.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.