19/07/2020 15:27

L’essor des réseaux de téléphonie mobile de cinquième génération (5G) et la progression des ventes de logiciels ont permis à Ericsson de dégager un bénéfice opérationnel supérieur aux attentes au deuxième trimestre. L’équimentier télécoms suédois, qui connaît une période de relance depuis l’entrée en fonction en 2017 de son directeur général Borje Ekholm, ancien PDG d’Investor AB, a publié pour la période un résultat opérationnel ajusté en hausse de 18%, à 4,5 milliards de couronnes suédoises (430 millions d’euros). À la Bourse de Stockholm, l’action Ericsson gagnait plus de 9% à la mi-journée, en tête de l’indice paneuropéen Stoxx 600. Les ventes d’équipements pour les réseaux de téléphonie, l’activité principale du fournisseur, ont grimpé de 4% au deuxième trimestre, principalement en raison de l’obtention de contrats en Chine. Aux côtés des géants chinois Huawei et ZTE, Ericsson va équiper les réseaux commerciaux 5G des trois plus grands opérateurs de télécommunications de Chine : China Mobile, China Telecom et China Unicom. Ericsson a déclaré avoir remporté 99 contrats commerciaux pour équiper des réseaux 5G, tandis que Nokia en a déclaré 79. Avec son concurrent finlandais, Ericsson devrait tirer profit de la décision prise par la Grande-Bretagne de ne plus utiliser d’équipements du groupe chinois Huawei pour son réseau télécoms 5G d’ici 2027. 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.