06/02/2018 14:46
Le gouvernement américain n'aura plus d'argent jeudi soir 8 février, mais l'impasse budgétaire se poursuit au Congrès entre la majorité républicaine et l'opposition démocrate, qui ne parviennent pas à s'accorder pour régulariser des millions de clandestins.
>>Fin de la crise budgétaire à Washington, Trump crie victoire
>>Les États-Unis toujours en "shutdown" en l'absence d'accord budgétaire

Vue du Capitole, à Washington, le 22 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Le président Donald Trump cherche un compromis avec les démocrates depuis septembre dernier, quand il a abrogé un programme créé par son prédécesseur, "Daca", et qui a permis d'accorder des papiers temporaires à 690.000 jeunes sans-papiers. À charge au Congrès de légiférer avant le 5 mars pour les régulariser de plein droit.

Mais les négociations ont emprunté des montagnes russes. Et semblent revenues au point de départ.

"Il n'y aura probablement pas de compromis sur Daca", a résumé le sénateur démocrate Dick Durbin dimanche 4 février sur CNN.

Le président républicain veut 25 milliards de dollars pour ériger son mur à la frontière mexicaine, ainsi qu'un durcissement des lois migratoires. Les démocrates ne veulent pas d'une réforme qui fermerait trop les portes de l'Amérique. 

Déjà, des milliers de détenteurs de permis "Daca" qui n'ont pas renouvelé à temps leur dossier ont vu leur statut expirer. À partir du 5 mars, leur nombre augmentera rapidement.

Ce bras de fer sur l'immigration se télescope avec l'éternel débat sur le financement de l'État fédéral. Quatre fois depuis le début de l'année budgétaire 2018, le 1er octobre, les parlementaires ont voté des crédits temporaires, quelques semaines à la fois, afin que les administrations continuent de fonctionner normalement.

L'opposition a une minorité de blocage au Sénat et l'exploite à chaque échéance pour tenter d'obtenir des concessions, non seulement sur le montant des dépenses 2018, mais aussi sur l'immigration et les jeunes "Dreamers" (rêveurs). La prochaine échéance est jeudi soir 8 février à minuit. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.