26/07/2018 17:21
>>L'Italie prête à renforcer son soutien à la Libye pour contrôler les migrations
>>UE: l'Italie impose des conditions pour accepter les migrants sauvés en mer

Le chef de la diplomatie espagnole a critiqué mercredi 25 juillet la décision de l'Italie de fermer ses ports aux migrants et prôné l'adoption d'une politique européenne à long terme pour faire face à la crise migratoire "plus grave que la crise de l'euro". L'Italie a fermé la route de migration qui passait par la Libye "de façon discutable, ce qui va sans aucun doute créer des problèmes au niveau européen plus graves que ceux qu'ont créés les pays de l'est", a affirmé le ministre des Affaires étrangères Josep Borrell lors d'une rencontre avec la presse étrangère. Les pays de l'Est de l'Union européenne refusent d'accueillir les réfugiés que Bruxelles voulait répartir entre les États membres. Après avoir repoussé plusieurs navires chargés de migrants recueillis en Méditerranée, Rome a lié le débarquement dans ses ports des migrants à un partage de leur prise en charge avec d'autres États membres. L'Espagne avait accueilli un des premiers navires repoussés par l'Italie, l'Aquarius, qui avait débarqué 630 migrants à Valence le 17 juin.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.