28/11/2018 23:40
Les zones forestières ont augmenté de 2% dans la région Méditerranée entre 2010 et 2015, soit 1,8 million d'hectares supplémentaires, mais de plus en plus menacées, souligne un nouveau rapport de la FAO et du Centre d'activités régionales du Plan d'action pour la Méditerranée (Plan Bleu).
Un enfant marchant dans une forêt. Photo: ONU/PNUD/CVN


Le rapport intitulé "La situation des forêts en Méditerranée" indique que, dans cette région, les forêts ont connu une forte dégradation et sont de plus en plus menacées par le changement climatique, la croissance démographique, les feux de forêts et les pénuries d'eau.

"Les forêts de la Méditerranée ont depuis longtemps appris à s'adapter aux pressions induites par le développement humain. Mais ces pressions n'ont jamais été aussi extrêmes que maintenant", a indiqué Hiroto Mitsugi, sous-directeur général de la FAO en charge du Département des forêts.

La région Méditerranée est l'endroit renfermant la deuxième plus grande concentration de biodiversité au monde, mais alors que les forêts font face à de plus en plus de pressions, les animaux et les plantes ne sont pas épargnés.

"Alors que les modes de vie changent rapidement, que ce soit au niveau climatique ou sociétal dans la région Méditerranée, les forêts et les solutions se basant sur les arbres sont indispensables afin de maintenir la durabilité de la région dans son ensemble, avec l'idée d'avoir un impact bien au-delà des zones forestières", a indiqué Elen Lemaitre-Curri, directrice de Plan Bleu.

La dégradation des forêts dans le Nord de la région Méditerranée est principalement due à l'abandon des terres et aux feux, tandis que les forêts situées dans le Sud-Est doivent faire face aux répercussions du surpâturage, de la pression démographique et de la surexploitation du bois de chauffage.

Le changement climatique demeure l'une des menaces les plus importantes pour toutes les forêts de la Méditerranée. La hausse des températures, les pluies irrégulières et les périodes de sécheresse prolongée devraient avoir pour effet de fortement altérer le couvert et la répartition des forêts et des arbres pendant les années à venir.

Les zones forestières des pays méditerranéens représentent près de 88 millions d'hectares - soit la superficie de la France et de l'Italie réunies ou encore l'équivalent de 2% de la zone forestière mondiale. Plus de 400.000 hectares de forêts sont brûlés chaque année. Au moins 339 espèces de plantes et animaux vivant dans les forêts de la région Méditerranée sont menacés d'extinction, soit 16%.

Le rapport invite les pays à intensifier leurs efforts visant à accroître la restauration des forêts et des paysages. Il recommande notamment d'affiner et planter des espèces d'arbres mixtes afin de réduire l'impact des sécheresses.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Environ 4.000 croisiéristes au Vietnam en février Le voyagiste Saigontourist a accueilli deux paquebots le 11 février: Celebrity Constellation et Celebrity Millennium, soit 4.000 touristes de différentes nationalités (britannique, française, américaine...).