27/02/2018 18:31
Selon un rapport du ministère des Sciences et Technologies, les trois zones nationales de hautes technologies (ZHT) du pays - celles de Hoà Lac (Hanoï), Hô Chi Minh-Ville et Dà Nang (Centre) - ont attiré 218 projets cumulant près de 10 milliards de dollars, créant environ 50.000 emplois.
>>La technologie pour protéger le droit de propriété intellectuelle
>>Des ouvrages "verts" pour un développement durable
>>Transformer le parc de hautes technologies de Hoà Lac en destination touristique attrayante
>>Quand Hanoï se rêve en «smart city»

Le parc de hautes technologies de Hô Chi Minh-Ville (SHTP).
Photo : TST/CVN

Les bonnes activités d’investissement dans ces trois zones ont posé de solides bases pour le développement du potentiel scientifique et technologique du pays.

Plus précisément, on dénombre 81 projets opérationnels pour un montant total d’environ 3 milliards de dollars dans la ZHT de Hoà Lac, 130 projets pour 6,8 milliards à Hô Chi Minh-Ville et 7 projets pour plus de 160 millions à Dà Nang.

Le parc de hautes technologies de la mégapole du Sud (SHTP) est le plus efficace. Selon les prévisions, d'ici 2020, sa valeur de la production dépassera 20 milliards de dollars, contribuant à plus d’un milliard au budget de la ville chaque année.

L'objectif des ZHT est de contribuer au développement socio-économique des localités et des régions, renouveler le modèle de croissance et améliorer la compétitivité de l'économie, augmenter rapidement la teneur des hautes technologies dans les produits de base.

L'amélioration des politiques visant à attirer les investissements dans les ZHT est toujours une priorité.  Ainsi, le gouvernement a publié le décret N°74/2017/NĐ-CP stipulant un mécanisme spécifique pour la ZHT de Hoà Lac, selon lequel les nouveaux projets d'investissement capitalisés à au moins 4.000 milliards de dongs seront soumis à un impôt sur les sociétés (également appelé impôt sur les bénéfices) d’un taux de 10% pendant 30 ans. Selon le décret gouvernemental 04/2018/NĐ-CP sur un mécanisme spécifique pour la ZHT de Dà Nang, les nouveaux projets se verront appliquer un taux de 10% pendant 15 ans.

Les nouveaux projets ayant un capital d'investissement de 3.000 milliards de dông ou plus bénéficieront d’un taux d'imposition préférentiel de 10% pendant 30 ans. 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.