01/02/2021 22:51
En 2021, Hô Chi Minh-Ville fixe l’objectif d’attirer 550 millions de dollars d’investissement dans ses zones franches (ZF) et les zones industrielles (ZI), en focalisant sur les quatre industries principales et l’industrie auxiliaire.

>>Les investissements dans les zones industrielles en hausse de près de 16% en 2020
>>Les entreprises d’IDE investissent plus dans les industries auxiliaires
>>Le Japon, premier investisseur étranger de Hô Chi Minh-Ville

Les ZF et ZI de Hô Chi Minh-Ville continue d'attirer les flux d'investissement.
Photo : hepza/CVN

Pour atteindre cet objectif, le comité de gestion des zones franches et des zones industrielles de Hô Chi Minh-Ville (Hepza) compte d'accélérer la transition de la structure d’investissement dans les ZF et ZI vers les domaines et les secteurs se basant sur les fondements scientifiques et technologiques tels qu'automatisme, application de l’intelligence artificielle, technologies de l’information, etc, a déclaré Hua Quoc Hung, chef de l'Hepza.

En même temps, Hepza se focalisera sur le développement de l’industrie du textile, du cuir et de la chaussure, des services de soutien aux industries, notamment sur la construction d'ateliers aux normes en vue de répondre aux demandes d’investissement.

En outre, Hepza redoublera ses efforts pour soutenir les entreprises dans la reprise de leurs activités, à protéger l'environnement de manière durable, à construire des ZI, ZF  respectueuses de l’environnement, et à resserrer la gestion de la planification de construction. En 2020, les ZF et ZI municipales ont attiré plus de 760 millions de dollars, soit une hausse de 17% en glissement annuel et de 152% par rapport au plan fixé.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre