11/06/2021 16:20
Après avoir été vaccinés contre le COVID-19, bien de personnes en Europe et en Amérique du Nord..., font des recherches sur les services touristiques au Vietnam.
>>Le Vietnam séduit les touristes internationaux
>>Prêt à une réouverture aux touristes étrangers

Avant le COVID-19, en 2019, le Vietnam a attiré plus de 18 millions de visiteurs internationaux.
Photo : Tâm Linh/CVN

Depuis mai, les agences de voyages internationales au Vietnam reçoivent des demandes de partenaires de nombreux marchés pour mettre à jour les informations sur les services et préparer des contrats...

Pham Hà, président du groupe Lux, prestataire de services de voyage de luxe, a fait savoir qu'en plus de servir les touristes vietnamiens, sa société restait en lien avec des agences de voyages étrangères pour développer des produits, être prête à accueillir des arrivées internationales lorsqu'elles seraient autorisées. Après le programme de vaccination contre le COVID-19 dans un certain nombre de pays comme le Royaume-Uni et les États-Unis, les partenaires ont commencé à renouer les liens.

Plus précisément, des agences de voyages au Royaume-Uni ont déclaré que leurs clients retourneraient immédiatement au Vietnam après la réouverture. Les touristes allemands considèrent toujours le Vietnam comme l'un de leurs pays asiatiques préférés.

M. Hà a partagé que ses clients appréciaient les réalisations du Vietnam en termes de prévention et de contrôle du COVID-19, en plus des quatre points forts du pays que sont culture, cuisine, habitants et paysages.

Cependant, ils ont déclaré que le facteur de sécurité était toujours la priorité absolue, ils attendaient donc avec impatience les résultats de la vaccination.

"J'espère que l'agence de gestion de l'État en charge du tourisme aura bientôt des programmes pour promouvoir le Vietnam en tant que destination sûre avec de nombreux produits nouveaux et attractifs pour attirer les touristes, tout en faisant en sorte que les entreprises et compagnies aériennes soient prêtes à redémarrer", a déclaré M.Ha.

De même, le service commercial de Fiditour - Vietluxtour reçoit également des correspondances de partenaires. Les produits qui les intéressent le plus sont toujours les voyages organisés avec des itinéraires traditionnels tels que voyage  à travers le Vietnam pour explorer la culture et la cuisine des trois régions. Les destinations aux ressources touristiques uniques telles que villes côtières du Centre, Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Phu Quôc... impressionnent les visiteurs internationaux.

Mme Bao Thu, directrice marketing et communication de Fiditour a indiqué que le plus gros obstacle non seulement pour les touristes mais aussi pour les voyagistes, c'est la sécurité des touristes,  la situation du COVID-19 étant toujours aussi compliquée. Par conséquent, non seulement le Vietnam mais aussi de nombreux pays asiatiques avec une industrie touristique florissante comme la Thaïlande, Singapour et la République de Corée… envisagent de déployer un modèle de passeport touristique pour plus de sécurité.

"Toutefois, une fois l'épidémie maîtrisée, la demande sur les marchés touristiques connaîtra un grand changement et la recherche sur le comportement, les préférences des visiteurs devront être réévaluées", a dit Mme Thu.

Selon les statistiques de l'Administration nationale du tourisme, en 2019, le Vietnam a attiré plus de 18 millions de visiteurs internationaux, le chiffre le plus élevé jamais enregistré. Toutefois, en raison du COVID-19, ce nombre est tombé à 3,8 millions en 2020, dont plus de 96% étaient des arrivées au premier trimestre. Les trois premiers mois de cette année, le chiffre n'a été que 48.000.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.