01/06/2019 11:10
La province de Ninh Thuân cherche actuellement à développer durablement sa production de raisin, tout en la modernisant pour améliorer sa qualité.
>>L'expérience viticole de Ninh Thuân attire les visiteurs
>>Ouverture du Festival du raisin et du vin à Ninh Thuân

Les vignobles de Lan Phuong, dans le village de Thai An, commune de Vinh Hai, district de Ninh Hai, province de Ninh Thuân, prêts à être vendangés.

La province de Ninh Thuân (Centre) compte plus de 1.200 ha de vignes essentiellement  répartis dans les environs de la ville de Phan Rang - Thap Chàm et dans les districts de Ninh Phuoc, Ninh Hai, Thuân Nam et Ninh Son.

"La production de raisin de la province varie entre 30.000 et 32.000 tonnes chaque année et devrait passer à 34.000 tonnes en 2019", a informé Phan Quang Thuu, directeur adjoint du Service provincial de l’agriculture et du développement rural lors du séminaire de développement durable de la viticulture de Ninh Thuân, organisé le 26 avril dans le cadre du Festival du raisin et du vin de Ninh Thuân (du 26 au 30 avril).

La localité a finalisé l’aménagement des régions viticoles contrôlées sur une superficie de 2.500 ha. "Nous en avons aménagé trois régions de haute qualité en appliquant les normes nationales de bonnes pratiques agricoles de VietGap sur une superficie de 100 ha, notamment à Van Bai, Nhon Son - Ninh Son et à Khanh Hai - Ninh Hai", a informé M. Thuu. Et d’ajouter: "Le modèle de production suivant les normes VietGap encourage le développement durable des vignes". 

Jusqu’à ce jour, les autorités locales ont remis 110 certificats de VietGap à près de 1.200 viticulteurs se partageant 280 ha de terrain. Ces derniers ont également suivi des formations pour moderniser leurs pratiques.

Difficultés persistantes

Cependant, selon le Service provincial de l’agriculture et du développement rural, la qualité de variétés génétiques actuellement utilisées ne répond pas à la demande des marchés. De plus, certains viticulteurs utilisent de manière abusive des intrants chimiques pour leurs plantations afin d’augmenter le rendement des vignobles, ce qui complique la gestion des autorités et des agronomes en termes de qualité.

Concernant le stockage et la transformation du raisin, nombre de viticulteurs ne disposent pas de suffisamment  d’équipement et leur gestion laisse encore à désirer.

En plus, les débouchés ne sont pas stables, la plupart des viticulteurs ne vendant pas directement leurs raisins aux consommateurs. Ils doivent revendre leur production aux grandes surfaces, qui tirent les prix à la baisse. Les raisins de Ninh Thuân sont la plupart du temps consommés sur le marché domestique.

Insister sur la qualité

Un stand de produits à base de raisin présenté aux participants lors du séminaire.

Selon le Dr. Phan Trung Kiên, directeur adjoint de l’Institut de recherche sur l’horticulture et le développement agricole de Nha Hô, son institut compte près de 150 variétés de vignes dont près de 70 destinées à être mangées fraîches, une cinquantaine pour la transformation et une dizaine de raisins sans pépins. Bien que ces espèces soient variées, elles ne sont pas toutes cultivées, malgré leurs qualités gustatives.

"Les raisins vietnamiens ne sont pas compétitifs par rapport aux raisins importés. Les tailles des exploitations variant souvent, il est très difficile de procéder à une harmonisation. Par conséquent, il est indispensable d’élaborer des programmes de développement de la viticulture pour la période 2019-2025", a estimé le Dr. Kiên.

Lors de ce séminaire, Trân Quôc Nam, vice-président du Comité populaire de la province de Ninh Thuân a insisté sur l’importance de la sélection des cépages. Selon lui, afin d’écouler les produits à base de raisins sur le marché intérieur, les modes de cultures et l’investissement dans les équipements pour produire du vin doivent être améliorés.

Texte et photos: Truong Giang/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Dông Thap développe l'agrotourisme Le développement de l'agrotourisme est l’une des mesures prises par le secteur du tourisme de la province de Dông Thap dans le delta du Mékong en vue de diversifier son offre touristique.