07/11/2010 04:08
Le Vietnam enverra 290 sportifs aux 16es Jeux sportifs d'Asie (ASIAD) prévus du 12 au 27 novembre à Guangzhou (Chine). En lice dans 29 disciplines sur les 42, les Vietnamiens visent entre quatre et six médailles d'or, et comptent se classer parmi les 15 premières délégations.
Le karaté marque des poings

Aux 14es ASIAD, en 2002, les karatékas vietnamiens avaient surpris le public en raflant deux médailles d'or. Aux derniers Jeux sportifs d'Asie, il y a quatre ans, ils avaient également décroché l'or. Cette année, ils auront encore la mission de ramener les plus belles breloques.

Vu Thi Nguyêt Anh et Nguyên Hoàng Ngân sont considérées comme les plus grands espoirs du karaté vietnamien. La première a remporté l'or aux 15es ASIAD, dans la catégorie des moins de 48kg. "Vu Thi Nguyêt Anh conservera son titre", a affirmé son entraîneur Lê Công. Et d'expliquer que ces quatre dernières années, elle a fait des progrès énormes tant sur le plan technique que mental. Nguyêt Anh sait toujours surmonter la pression des grands événements. Aux 15es ASIAD, elle s'est retrouvée en finale contre la Malaisienne Vasatha Marial, dans le contexte où tous les autres espoirs d'or de la délégation vietnamienne avaient trébuché. Un lourd fardeau pesait sur ses épaules. Nguyêt Anh n'a pas chancelé et a battu son adversaire sur le score sans appel de 6-1.

Quant à Hoàng Ngân, sa médaille d'argent aux 15es ASIAD est considérée comme un résultat "regrettable" car elle a chuté devant une adversaire japonaise inconnue. Cette année, elle espère remporter l'or, après une série de résultats remarquables comme l'or au Championnat du monde 2008, l'or aux Jeux mondiaux 2009 (World Games 2009), deux médailles d'or, en individuel et par équipes, aux 25es Jeux sportifs de l'Asie du Sud-Est (SEA Games)… Ces trois dernières années, Hoàng Ngân a vécu au Japon, berceau de son sport, menant de front entraînements et études.

Outre ces sportives expérimentées, il faudra aussi compter sur la génération montante, avide de victoires, a estimé Vu Son Hà, chargé du karaté au Département général de l'éducation physique et des sports. L'équipe nationale de karaté a récemment participé à une série de compétitions internationales, en Indonésie et en Turquie, une excellente préparation avant ces 16es ASIAD.

Le footbag veut convaincre

Le footbag (sport acrobatique d'origine thaïlandaise qui se joue avec une balle d'osier, les deux équipes étant séparées par un filet, comme au volley-ball) est également une discipline où les Vietnamiens brillent traditionnellement. L'équipe nationale a remporté il y a quatre ans deux médailles d'or aux 15es ASIAD. Un exploit car elle a dû vaincre de grosses pointures. Cette année, elle est chargée de remporter une médaille d'or. Un objectif difficile car le footbag vietnamien est confronté à un renouvellement des générations. Ainsi Luu Thi Thanh, Bich Thùy et Thu Ba sont des joueuses expérimentées mais qui approchent de l'"âge de la retraite", et leurs performances s'en ressentent. Ainsi, lors des 25es SEA Games, en décembre 2009, les Vietnamiennes se sont inclinées face aux Thaïlandaises. Pour préparer ces 16es ASIAD, l'équipe nationale a fait un stage au "royaume du footbag", la Thaïlande.

Côté échecs, l'espoir repose sur Lê Quang Liêm qui, bien qu'à peine sorti de l'adolescence (19 ans), figure parmi les 40 meilleurs joueurs d'échecs du monde, selon un classement de la Fédération internationale d'échecs (FIDE). Quang Liêm est le premier Vietnamien à avoir atteint la performance Elo de 2.689 de la FIDE.

Karaté, footbag, échecs, s'il s'agit de disciplines fortes du Vietnam, n'en restent pas moins des sports peu pratiqués et qui de surcroît ne font pas partie des épreuves des Jeux olympiques, tels que athlétisme, natation, haltérophilie, tennis de table, football, volley-ball... Or, c'est souvent sur ces dernières que l'on se base pour juger de la force d'une nation en matière sportive. Pour réussir dans les disciplines dites principales, il faudra des années d'entraînement, des entraîneurs compétents, mais aussi l'application des sciences et technologies et une vision à long terme. Le Vietnam est encore à la traîne dans ces domaines.

À l'assaut des podiums

Depuis leur première participation aux ASIAD en 1982, les Vietnamiens n'ont remporté que neuf médailles d'or dont deux en taekwondo, discipline des Jeux olympiques. Les sept autres reviennent à des disciplines moins connues comme culturisme, karaté, footbag, billard & snooker.

Les 16es ASIAD rassembleront la quasi totalité des meilleurs sportifs du continent. Une opportunité précieuse pour les sportifs vietnamiens d'acquérir des expériences et de s'orienter vers l'avenir.

Les sportifs vietnamiens se mesureront dans 29 disciplines : badminton, taekwondo, karaté, footbag, judo, billard snooker, tennis de table, cyclisme, tennis, lutte, tir, tir à l'arc, tir au ball-trap, haltérophilie, escrime, natation, plongeon, athlétisme, danse sportive, gymnastique aux agrès, boxe, aviron, canoë-kayak, wushu, volley-ball, échecs, échecs chinois, football masculin et féminin, golf.

Hoàng Hoa/CVN
(07/11/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.