25/06/2022 16:25
La tendance des Vietnamiens à dépenser davantage pour les produits verts crée un grand potentiel pour les start-up de construire des modèles commerciaux durables.
>>Vers l'élimination progressive des sacs en plastique à usage unique
>>Adopter des modes de vie plus verts
>>De petites actions pour changer les mentalités

Des jeunes choisissent des produits respectueux de l’environnement dans le supermarché Co.opmart Thang Loi, à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VNA/CVN

Les Vietnamiens s’intéressent de plus en plus à la santé et à l’environnement. Les tendances de consommation responsable, les habitudes de vie vertes et le choix de produits qui n’affectent pas l’environnement motivent les start-ups à construire des modèles commerciaux durables et des activités de production vertes.

Selon un sondage de la société PwC sur les habitudes de consommation 2021, les consommateurs sont de plus en plus respectueux de l’environnement. Plus de 47% des répondants choisissent des produits biodégradables. L’indépendance financière et la prise de conscience de l’impact sur l’environnement des habitudes d’achat  entraînent une modification des modes de consommation.

Auparavant, les données de Nielsen sur les consommateurs vietnamiens en 2020 montraient que 80% étaient prêts à payer plus pour des produits avec un engagement "vert" et "propre", produits à partir d’ingrédients naturels respectueux de l’environnement.

Selon un sondage de Deloitte Vietnam en 2021, les facteurs affectant le comportement d’achat sont toujours les caractéristiques et la qualité plutôt que le prix. Cela peut également s’expliquer par l’impact de la pandémie sur la psychologie des consommateurs, qui sont devenus plus intéressés par la santé, l’écologie et les questions sociales.

Des start-up exemplaires dans la création des produits "verts"

Partant de l’idée de créer des produits "verts" pour aider les consommateurs à changer leurs habitudes, et en même temps, voyant le potentiel de développement du marché, la jeune Viêt kiêu Marina Tran Vu a décidé de créer une entreprise dans son pays natal. Les produits de la marque EQUO Vietnam entièrement fabriqués à partir de matériaux naturels tels qu’herbe, noix de coco, riz, bagasse et café en remplacement des produits en plastique à usage unique sont considérés par Marina comme une solution verte en phase avec les tendances de consommation écoresponsables.

Produits de la marque EQUO Vietnam de Marina Tran Vu sont entièrement fabriqués à partir de matériaux naturels. Photo : NĐT/CVN 

Les changements dans la demande des consommateurs et les préoccupations environnementales sont aussi la raison pour laquelle Truong Tiên, responsable de la marque Isito, veut développer la fabrication des pailles à base de légumes et fruits. Ces produits contribuent non seulement à améliorer la santé, mais aussi à valoriser les produits agricoles vietnamiens.

Selon Truong Tiên, les soins de santé personnels sont une tendance inévitable dans les pays développés et dans un pays densément peuplé comme le Vietnam avec un grand potentiel de marché. Construire un écosystème d’affaires avec des produits respectueux de l’environnement est un acte civilisé, contribuant à la protection de l’environnement contre le risque que la vie humaine soit de plus en plus affectée par le changement climatique.

Du point de vue des fonds d’investissement, en parlant du potentiel des modèles de start-up durables, Trân Hoài Phuong, une responsable chez Wavemaker Partners Vietnam déclare que les fonds de capital-risque modifient également le +goût+ d’investissement lorsqu’ils se concentrent sur un certain nombre d’industries qui apportent de la valeur à l’environnement, généralement l’Agritech (technologie dans l’agriculture).

Avec un gros potentiel de marché au Vietnam alors que l’agriculture représente 15% du PIB, soit l’équivalent d’un marché d’environ 40 milliards d’USD et que la conscience de consommation des consommateurs évolue, les modèles de startups durables ont de nombreuses perspectives de développement.

"La priorité d’investir dans des produits et services avec des modèles commerciaux durables, créant des impacts positifs sur la société" est également le critère d’investissement de Bùi Thanh Dô, de ThinkZone. En plus de la rentabilité, un modèle d’entreprise doit être durable tout en répondant aux défis de la société. C’est l’une des conditions préalables pour que les entreprises améliorent leur capacité à recevoir des investissements.

Dans le même temps, lors de la résolution du problème "vert" dans les activités de production avec des critères tels que le respect des normes de qualité, le traitement et recyclage des déchets et la production économe en énergie, les entreprises peuvent bénéficier de taux d’imposition préférentiels lorsqu’elles s’attaquent à des marchés exigeants tels que les États-Unis, le Japon et l’UE.

Au Vietnam, selon la réglementation de l’État, les établissements produisant et commercialisant des produits respectueux de l’environnement, auxquels est attaché le "Vietnam Green Label", bénéficieront d’incitations et de soutiens en termes de terres et de capitaux, de l’exonération ou de la réduction des taxes et redevances sur la protection de l’environnement.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Saigontourist, principal artisan du Le président du Conseil des membres de Saigontourist, Pham Huy Binh, a demandé à ses cadres et employés de tout mettre en œuvre pour relancer l’industrie touristique et développer l’économie nationale.