02/09/2020 20:43
Des vietnamiens au Laos se sont réunis le 2 septembre à la pagode Phat Tich à Vientiane pour participer à la fête Vu Lan afin d’exprimer leur profonde gratitude envers les parents.
>>Fête Vu Lan : vœux à l’Église bouddhique du Vietnam
>>Fête Vu Lan : L’Église bouddhique suggère des rassemblements virtuels

Des centaines de fidèles bouddhistes et de bonzes vietnamiens étaient présents à l’événement, qui vise également à rendre hommage aux soldats qui avaient sacrifié leur vie pour protéger le pays et prier pour la paix et la prospérité nationales.

La fête Vu Lan est célébrée à la pagode Phat Tich, à Vientiane, au Laos.
Photo : VNA/CVN

Dans son discours d'ouverture, le vénérable Thich Minh Quang, membre du Conseil d'administration de l'Église bouddhique du Vietnam au Laos, également chef du conseil de coordination de la coopération bouddhiste Vietnam - Laos, a souligné l'importance de la fête Vu Lan, l’unes des trois grandes fêtes du bouddhisme. Il s’agit d’une activité spirituelle et culturelle imprégnée du sens humaniste , de l'identité culturelle traditionnelle du Vietnam, contribuant à promouvoir l'esprit de solidarité et de soutien mutuel entre les Vietnamiens à Vientiane, a-t-il déclaré.

La fête Vu Lan tombe le quinzième jour du septième mois du calendrier lunaire. La fête est basée sur la légende selon laquelle, lors de la médiation, un disciple de Bouddha nommé Muc Kieu Lien a vu sa mère souffrir des tortures de l'enfer. Suivant les conseils de Bouddha, à la septième pleine lune de l’année, Lien a rassemblé des moines et des fidèles pour prier pour sa mère. Par conséquent, la fête est aussi l’occasion pour les enfants d’exprimer leur gratitude envers leurs parents (en particulier les mères) et d’aider les âmes des ancêtres à retrouver leur chemin vers la terre.

Selon la tradition, lors de la fête Vu Lan, les  croyants rendent hommage à leurs ancêtres chez eux. En même temps, ils préparent devant l’entrée de leur maison un petit autel, en faisant des offrandes de nourriture et des cadeaux pour les âmes errantes des morts oubliés. Les gens participent aussi à diverses activités: pèlerinages, visites de pagodes, régime végétarien, activités charitables, offrandes de papiers votifs pour les morts.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.