20/06/2020 11:28
Simplicité et beauté, deux mots pour décrire ces clips vidéos culinaires réalisés par des paysans vietnamiens. Chaque court-métrage emmène les spectateurs à découvrir de bons petits plats et à se plonger dans un espace paisible, romantique de la campagne du Nord du pays.
>>La cuisine vietnamienne captive les étrangers
>>Tourisme culinaire, stimulateur de la croissance économique du Vietnam

Image d’un clip de la chaîne "Âm thuc me làm". Photo : Thu Hà/CVN

Si l’on tape les mots clés "Ẩm thực Việt Nam" (Cuisine vietnamienne) sur Internet, les résultats abondent en articles, photos, liens, mais aussi et surtout en vidéos YouTube en ce qui concerne cette cuisine typique prisée par tous. De plus en plus de vidéos sur la cuisine rurale vietnamienne sont publiées sur cette plateforme, et attirent l’attention particulière des internautes. Un mouvement suivi non seulement par les jeunes mais aussi par les plus âgés.

Malgré le fait que YouTube soit considéré comme la "terre promise" pour tous ceux qui souhaitent devenir célèbres et gagner de l’argent, la réalisation et la production d’un clip vidéo ne sont pas si faciles que cela, notamment pour les "Youtubeurs" et agriculteurs de plus de 50 ans.

Des cuisines virtuelles rustiques

Ẩm thực mẹ làm (Cuisine de maman) ou Hương vị quê hương (Saveur du pays natal) sont deux chaînes qui ont gagné leurs lettres de noblesse et qui ont su tracer leur chemin aux côtés des amoureux de la cuisine.

Le "bún riêu cua" (soupe de vermicelles de riz au crabe). Photo : Thu Hà/CVN

Ẩm thực mẹ làm est la chaîne d’une mère paysanne quinquagénaire, Duong Thi Cuong, résidant dans le bourg de Huong Son, province de Thai Nguyên (Nord).

Elle a récemment été présentée par YouTube à la communauté internationale. Bien que le nombre d’abonnés reste encore modeste par rapport aux autres chaînes célèbres de ce genre, Âm thuc me làm laisse une empreinte particulière grâce à sa simplicité, ses images très proches de la nature et des villages vietnamiens. "Laissez-vous transporter dans la campagne bucolique vietnamienne et partez à la découverte de quelques recettes locales sur la chaîne +Âm thuc me làm+" (Transport yourself into the idyllic Vietnamese countryside and discover some local recipes on the channel +Ẩm thực mẹ làm+ en anglais), telle est la présentation publiée sur la page Twitter de la chaîne YouTube.

Rendue publique il y a environ un an, Cuisine de maman partage des vidéos dont on tombe amoureux dès le premier visionnage. Les clips de Mme Cuong sont tournés par son fils, Dông Van Hùng, un photographe amateur travaillant à Hanoï. Ils offrent aux internautes des moments relaxants et paisibles dans lesquelles on découvre la cuisine populaire des paysans de la région rurale septentrionale du Vietnam. Peu de commentaires et voix off, le spectateur contemple paisiblement le labeur de Mme Cuong offrant une véritable sensation de réconfort et de quiétude.

Une pincée de nostalgie

Possédant plus de 590.000 abonnés, avec 70 vidéos, la paysanne de 55 ans, svelte, douce et toujours souriante, tient le rôle principal. Cette mère de famille concocte des repas traditionnels tels que bun riêu cua (vermicelles de riz à la soupe de crabe), salade de papaye verte, bánh chung (gâteau de riz gluant carré) et autre poisson mijoté…

Des fenêtres ouvertes offrant un paysage de rizières à perte de vue, des rangées de bambou et autres objets rudimentaires dans l’ancienne cuisine de Mme Cuong attirent l’œil des spectateurs. Bien que Dông Van Hùng ne soit pas producteur professionnel de films, sous ses mains habiles, ses réalisations prennent vie de manière naturelle et impeccable et nous embarque dans la vie campagnarde d’antan. Ses vidéos possèdent un atout charme important grâce à la sensation de quiétude qu’elles procurent. Pour celles et ceux qui ont grandi à la campagne, ces vidéos sont comme un voyage dans le temps. Un retour à la maison d’enfance où maman s’affairait dans la cuisine à préparer de bons petits plats... Adeptes de la nostalgie, bienvenus !

"La réalisation d’un +vlog+ prend deux ou trois jours car je dois me déplacer de Hanoï à Thai Nguyên. Une fois l’idée en tête, ma mère et moi préparons les plats traditionnels et typiques de la cuisine rurale du Nord. Les ingrédients viennent tous de notre jardin potager. Une fois le tournage bouclé, je retourne à Hanoï pour le montage avant de poster la vidéo sur la chaîne", a partagé Dông Van Hùng.

Le poisson grillé préparé par M. Tho. Photo : Hà Thu/CVN

À l’image de Mme Cuong, M. Tho est le propriétaire de la chaîne Huong vi quê huong. Depuis plus d’un an, M. Tho est devenu incontournable auprès des internautes. Ses centaines de clips captivent le public grâce à la dextérité de cet agriculteur capable de confectionner de nombreux plats, allant des plus faciles à faire aux plus compliqués. Né en 1958 et résidant à Hanoï, M. Tho a consacré une grande partie de sa vie à sa ferme dans laquelle il élève des poulets mais aussi des poissons. C’est sa passion infinie pour la cuisine et le jardinage qui a poussé cet homme à créer ces vidéos.

Pas d’images aussi léchées que Ẩm thực mẹ làm, mais M. Tho offre au public des instructions détaillées et minutieuses sur chaque plat grâce auxquels on peut facilement faire la cuisine. La confection de bonbons notamment, tels que chè lam (gros bonbons gluants cuits à petit feu et aromatisé au gingembre), kẹo lạc (nougats aux arachides) et kẹo vừng (bonbons à la farine de riz aux sésames) apparus dans ses clips sauront réveiller en chacun des souvenirs d’enfance.

Mme Cuong et M. Tho figurent parmi des personnalités de renom sur les réseaux sociaux dans le secteur de la cuisine. Ils produisent ces "vlogs" non seulement pour gagner leur vie mais aussi pour "profiter de leur passion", comme l’a dit M. Tho.

À travers les vidéos, les valeurs d’une simplicité passée émanent du moindre petit détail. Elles permettent notamment de nourrir un fantasme autour d’une vie rurale idyllique. Grâce à YouTube, ces paysans âgés deviennent des ambassadeurs culinaires et contribuent à présenter la gastronomie nationale au monde entier.

Thu Hà/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.