31/12/2018 17:17
L'ambassade du Vietnam en Égypte et Hô Chi Minh-Ville travailleront avec les organismes égyptiens compétents pour rapatrier 8 victimes vietnamiennes de l'attentat à la bombe qui sont en bonne santé ou ne souffrent que des blessures légères.
>>Les victimes vietnamiennes tuées dans l'attaque à la bombe en Égypte sont identifiées
>>Attentat : l’Égypte s’engage à se coordonner avec le Vietnam
>>Quarante "terroristes" tués en Égypte après une attaque contre des touristes

Une photo prise le 28 décembre montre un bus de touristes vietnamiens endommagé après une attaque meurtrière à la bombe près des pyramides de Guizeh, près du Caire. Photo: AFP/VNA/CVN

Lors d'une séance de travail dimanche 30 décembre avec une délégation de Hô Chi Minh-Ville, comprenant des représentants du tour opérateur Saigon Tourist, l'ambassadeur Trân Thành Công a déclaré que ces victimes pourraient rentrer chez elles d'ici un ou deux jours. L’ambassade et la délégation de Hô Chi Minh-Ville collaboreront avec les autorités locales pour remplir les procédures nécessaires au rapatriement des dépouilles de trois morts, tandis que trois autres personnes gravement blessées devront attendre l’autorisation des médecins.

Le même jour, une délégation du Parlement égyptien conduite par le président de la Commission des affaires étrangères, Karim A. Darwish, et quelques Égyptiens se sont rendus à l'ambassade du Vietnam pour exprimer leur sympathie pour l'incident.

Selon l'ambassade du Vietnam en Égypte, les trois victimes grièvement blessées ont été opérées, quatre personnes légèrement blessées se sont rétablies et cinq autres souffrant d'éraflures peuvent maintenant se déplacer normalement. L’ambassade d’Égypte au Vietnam a accordé des visas urgents aux proches des victimes pour leur permettre de se rendre en Égypte.

Des pays tels que les États-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, le Koweït, l'Italie, la Belgique, l'Espagne et l'Arabie saoudite ont fermement condamné cet attentat à la bombe et ont exprimé leur profonde sympathie aux victimes et à leurs familles. Un bus transportant 15 touristes vietnamiens a été touché par une bombe à 18h15 le 28 décembre (heure locale). Ces touristes se dirigeaient vers l'aéroport pour rentrer chez eux après une visite des pyramides de Giza. Trois touristes vietnamiens et un guide égyptien ont été tués.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

La zone du patrimoine de Huê sera ouverte gratuitement pendant le Têt Pendant les trois jours du Têt du Cochon 2019, soit entre le 5 et 7 février, la visite sera gratuite pour tous les sites qu'abrite l’ancienne Cité impériale de Huê, selon le Centre de préservation des vestiges de l'ancienne Cité impériale de Huê.