14/03/2019 19:14
Les ventes d’automobiles ont diminué de 61% en février par rapport au mois dernier, ce qui représente la plus forte réduction jamais enregistrée, selon l’Association des constructeurs automobiles du Vietnam (VAMA).
>>L’industrie automobile est cruciale pour le développement industriel du pays
>>La voiture VinFast bientôt sur le marché
>>La croissance de l'industrie automobile dope l’immobilier industriel

Les ventes automobiles sur le marché vietnamien en forte baisse en février.
Photo: VAMA/CVN

Plus de 13.140 véhicules en tout genre ont été vendus sur le marché national, soit une baisse de 61% par rapport au moi dernier. Il s’agissait d’environ 7.680 véhicules assemblés dans le pays (-59%) et d’environ 5.450 importés (-47%), selon VAMA.

Les ventes de véhicules de tourisme, commerciaux et spéciaux ont aussi diminué, respectivement de 67%, 34% et 47%.

Hyundai continuait de dominer le marché national avec 3. 900 véhicules vendus. Suivi de Toyota avec 2.300 unités vendues, de Mazda avec 1.700 voitures. Hyundai Thành Công, qui n’est pas membre de la VAMA, a, à elle seule,  vendu en février 3.920 véhicules de toutes sortes.

Selon les experts, la baisse des ventes du marché automobile vietnamien au mois de février s’explique par la durée des jours fériés du Nouvel An lunaire, qui a entraîné un impact sur l’achat et la vente de véhicules.

Toutefois, par rapport à la même période de l’année dernière, les ventes totales du marché automobile vietnamien ont également affiché une légère croissance en février, à 6%.

Quelque 46.650 véhicules de tous types des sociétés membres de la VAMA ont été vendus en deux mois, en hausse de 21% par rapport à la même période de l'année dernière, sans compter les ventes de 10.731 voitures de Hyundai Thành Công.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Fête du temple Dô à Bac Ninh La fête du temple Dô a été inaugurée vendredi 19 avril à Dinh Bang, une commune rattachée à la province de Bac Ninh (Nord). Des dizaines de milliers de visiteurs et des délégations de descendants des Ly doivent y participer durant trois jours.