20/05/2018 15:22
Les Vénézuéliens, épuisés par une profonde crise économique, sont appelés à voter dimanche 20 mai pour la présidentielle où Nicolas Maduro vise la réélection lors d'un scrutin sans rival de poids, boycotté par l'opposition.
>>Quatre scénarios pour une élection cruciale  au Venezuela
>>Venezuela: l'inflation annualisée explose à 13.779%

Une femme devant des affiches de campagne du président vénézuélien Nicolas Maduro, le 19 mai à Caracas. Photo: AFP/VNA/CVN

Les 14.638 bureaux de vote ouvriront à 06h00 locales (10h00 GMT) pour y accueillir 20,5 millions d'électeurs inscrits pour cette élection anticipée à un seul tour. Ils doivent fermer à 18h00 (22h00 GMT). Quelque 300.000 militaires et policiers seront déployés.

Le mandat du président est de six ans, le prochain doit commencer en janvier 2019.

Nicolas Maduro est le grand favori.

Pouvoirs électoral et militaire en main, opposition divisée: la route semble dégagée pour le dirigeant socialiste qui se dit héritier du chavisme, la doctrine politique créée par Hugo Chavez, prédécesseur de Nicolas Maduro de 1999 à 2013.

"Nous défendons (...) le droit d'avoir un futur juste, prospère", a déclaré M. Maduro samedi sur Twitter.

Démocratie
et Égalité


Face à Nicolas Maduro, le chaviste dissident Henri Falcon (56 ans) s'est présenté malgré le boycott de la coalition d'opposition, la Plateforme de l'unité démocratique (MUD).

"Il n'y a aucun avantage qui tienne quand un peuple est déterminé à changer", a écrit l'opposant, lui aussi sur Twitter.

M. Falcon et l'autre candidat de l'opposition, le pasteur évangélique Javier Bertucci, 48 ans, se disputent le vote sanction d'une population abattue, renforçant les chances de victoire de Maduro.

La plupart des instituts de sondages donnent Maduro et Falcon à égalité, alors qu'une forte abstention devrait être favorable au président sortant.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.