04/12/2021 16:48
Les vaccins contre le COVID-19 doivent être adaptés car le variant Omicron pourrait plus facilement infecter, même les personnes vaccinées, a estimé vendredi 3 décembre Ugur Sahin, PDG de la société biotechnologique allemande BioNTech.

>>Omicron : pessimisme sur l'efficacité des vaccins, les restrictions se multiplient dans le monde
>>COVID : les vaccins existants seront moins efficaces contre Omicron


Pour 2022, le BioNTech et son partenaire Pfizer prévoient une capacité de production allant jusqu'à 4 milliards de doses.
Photo : AFP/VNA/CVN


Omicron est un "variant dont les mutations pourraient présenter un risque d'échappement immunitaire", ce qui signifie qu'il "pourrait être capable d'infecter des personnes vaccinées", a dit M. Sahin lors de la conférence Reuters Next. Toutefois, BioNTech croit savoir que "les personnes infectées qui ont été vaccinées seront toujours protégées contre une maladie grave".

Trente-deux des 50 mutations du variant Omicron identifiées à ce jour affectent la protéine spike, que le virus utilise pour entrer et se répliquer dans les cellules humaines. La plupart des vaccins ciblent ce mécanisme et les chercheurs pensent que les défenses immunitaires pourraient ne plus reconnaître suffisamment cette protéine en raison du nombre élevé de mutations.

BioNTech devrait être en mesure d'adapter son vaccin contre le COVID-19 relativement vite, a dit M. Sahin, ajoutant qu'il ne s'attendait pas à ce qu'un variant aux multiples mutations tel qu'Omicron apparaisse avant "l'année prochaine".

BioNTech a déjà commencé à développer un nouveau vaccin adapté au variant Omicron. Cependant, la première vague du variant Omicron n'a pas encore pu être évitée avec le nouveau vaccin, car la phase de développement (déploiement inclus) prend environ 100 jours, a dit M. Sahin.

BioNTech a déjà commencé à développer un nouveau vaccin adapté au variant Omicron. Cependant, la première vague du variant Omicron n'a pas encore pu être évitée avec le nouveau vaccin, car la phase de développement (déploiement inclus) prend environ 100 jours, a dit M. Sahin.

Début novembre, BioNTech, avec son partenaire Pfizer, avait livré plus de deux milliards de doses de vaccin contre le COVID-19 dans plus de 150 pays et régions du monde. Pour 2022, les sociétés prévoient une capacité de production allant jusqu'à 4 milliards de doses.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Vinh Phuc : Tam Dao classée zone touristique nationale Tam Dao, province de Vinh Phuc (Nord), est désormais une zone touristique nationale, selon une décision du 25 janvier du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.