13/06/2015 16:01
Avec l’arrivée de la chaleur et des vacances scolaires, plusieurs familles choisissent des circuits maritimes ou insulaires grâce à la facilité des déplacements et la qualité des services. Les opérateurs enregistrent une augmentation de 20% de la demande de tels tours.
>>Les cours d’été, un bol d’air pour les enfants
>>Tourisme : le Vietnam mise sur les régions côtières

Avec l’arrivée de la chaleur et des vacances scolaires, plusieurs familles choisissent des circuits maritimes. Photo : Lê Lâm/VNA/CVN


Cet été, la famille de Nguyên Hoàng Linh, de l’arrondissement de Câu Giây à Hanoi, a acheté un tour dans la ville balnéaire de Dà Nang. «Dans les circuits maritimes, la qualité des services est très importante. Je trouve le prix des tours vers les provinces du Centre assez attractif, et la qualité des services est de plus en plus élevée», partage-t-il.

Nguyên Hoàng Linh a de la chance, car avec même en souhaitant réserver un circuit pour sa famille à Dà Nang ou sur l’île de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) mais D.T.Tuân (domicilié à Hanoi) n’a pas pu trouver d’hébergement alors qu’il a déjà acheté les billets d’avions. «Le séjour à la mer est une nouvelle tendance des familles aux revenus moyens et élevés. Des destinations comme Dà Nang et Nha Trang, réputées pour leurs plages paradisiaques et la qualité des services locaux, sont choisies en majorité», a déclaré Nguyên Công Hoan, de l’Association vietnamienne des opérateurs de tourisme.

Selon ces derniers, les circuits maritimes durant cette saison estivale ont été tous été réservés, dès qu’ils ont été offerts à la clientèle. Aujourd’hui, le déplacement vers les villes balnéaires de l’ensemble du pays est très facile grâce à l’ouverture de lignes directes par les compagnies aériennes vietnamiennes, comme entre Hanoi et Hô Chi Minh-Ville et Quang Binh (Centre), Nha Trang ou Phu Quôc, par exemple.

Le nombre de touristes qui y vont ne cesse d’augmenter, ce qui n’est pas le cas des villégiatures et hôtels, ce qui explique pourquoi trouver un logement en cette période est particulièrement difficile. Même les nouvelles destinations dont les infrastructures ne sont pas très développées, comme Cô Tô (Hai Phong), Ly Son (Quang Ngai), Binh Hung (Khanh Hoà), ou encore Nam Du (Kiên Giang), reçoivent de nombreux visiteurs souhaitant éviter le surcharge des plages traditionnelles de Quang Binh, de Dà Nang ou de Nha Trang.

Le séjour à la mer est une nouvelle tendance des familles aux revenus moyens et élevés. Photo : Quang Quyêt/VNA/CVN


Doàn Thi Thanh Trà, directrice marketing de Saigontourist, indique que les touristes ont de plus en plus tendance à choisir le modèle free-easy (réservation de certains services chez des agences de voyage). Cette année, Saigontourist prévoit d’une augmentation de 50% dans ce segment par rapport à la haute saison de l’année dernière, mais il semble que l’offre est supérieure à la demande.

Du programme promotionnel à l’amélioration de la qualité des services

Afin d’attirer davantage les clients, la plupart des voyagistes lancent des campagnes promotionnelles alléchantes car au début de l’année, de grandes agences de voyage ont négocié avec leurs partenaires, notamment dans le transport, l’hébergement et la restauration, afin de pouvoir offrir des prix abordables. Les groupes de 3 à 4 personnes bénéficieront d’une réduction de 200.000 à 2 millions de dôngs, ou une remise de 5% à 10% du prix du tour. D’autres opérateurs offrent des cadeaux  pour leurs clients, etc.

Parallèlement aux campagnes des voyagistes, il faut relever les efforts des villes et provinces qui sont de hauts lieus touristiques dans l’ensemble du pays. Plusieurs localités ont mis en service des centres d’aide aux touristes pour que ces derniers puissent rapporter à temps les infractions des restaurants ou des hôtels en matière de prix ou de qualité des services, etc.

De bons signes ont été enregistrés sur les plages de Sâm Son (province de Thanh Hoa) et de Cua Lo (province de Nghê An) en ce domaine. Autre moyen, à Dà Nang, où les autorités appellent toute la société à participer à l’accueil des touristes pour leur faire preuve d’hospitalité, en particulier à ceux qui viennent de loin.

Tùng Chi/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’IFC soutient le développement durable du tourisme au Vietnam et au Laos La société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, va accorder un prêt de 87,5 millions de dollars à la compagnie immobilière BIM Land pour développer un projet d’infrastructures au service du tourisme au Vietnam et au Laos.