22/11/2018 09:35
Le prochain exercice militaire conjoint avec la Corée du Sud, prévu au printemps 2019, sera "réduit" pour faciliter les négociations nucléaires avec la Corée du Nord, a indiqué mercredi 21 novembre le ministre américain de la Défense, Jim Mattis.
Des soldats américains et sud-coréens participent à des manœuvres conjointes à Pocheon, en République de Corée, le 26 avril 2017.
Photo: AFP/VNA/CVN


"Foal Eagle sera réorganisé un peu pour le maintenir à un niveau qui ne sera pas nuisible pour la diplomatie", a déclaré M. Mattis à des journalistes au Pentagone. Il sera "réduit", a-t-il ajouté.

La République de Corée et les États-Unis ont repris au début du mois des exercices militaires à petite échelle qui avaient été suspendus indéfiniment à la suite du sommet historique entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

Washington déploie 28.500 soldats en République de Corée. Pendant longtemps, les deux pays ont mené des exercices conjoints destinés à améliorer la coordination entre les deux armées alliées et renforcer la préparation des troupes. Ces manœuvres militaires, qui mobilisent des dizaines de milliers de soldats, sont qualifiés de purement défensives.

Lors du sommet de Singapour, M. Trump avait promis d'arrêter des exercices coûteux et "très provocateurs". Depuis, quatre exercices de grande ampleur ont été annulés: "Vigilant Ace", un exercice aérien qui a lieu tous les ans début décembre en République de Corée, "Ulchi Freedom Guardian", début septembre, et deux exercices navals américano-sud-coréens au cours de l'été.

En 2018, l'exercice aérien "Foal Eagle", prévu initialement en mars, avait été repoussé en raison de la tenue des Jeux olympiques d'hiver à Séoul, qui avait marqué un réchauffement notable des relations entre les deux Corées. Il avait néanmoins eu lieu, en avril.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.