30/05/2021 14:38
"Les Tunisiens et les Libyens constituent un seul peuple et une famille, avec un avenir commun (...), ce qui touche aux Libyens nous fait mal, et ce qui les rend heureux nous rend satisfaits", a souligné, samedi 29 mai à Tunis, le président tunisien, Kaïs Saïed, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Menfi.

>>La Syrie expulse les ambassadeurs de la Tunisie et de la Libye
>>Le président tunisien effectuera une visite officielle en Libye
>>Libye : l'ONU salue l'accord d'échange de prisonniers

 

Les dirigeants tunisien et libyen discutent des questions d'intérêt commun. 
Photo : Xinhua/VNA/CVN 


"Nous avons beaucoup perdu au cours des dernières décennies, et il ne reste plus de temps pour des pertes plus importantes", a ajouté M. Saïed.

Et de poursuivre qu'il est temps "de lire l'histoire et d'anticiper une nouvelle histoire. Nous devons continuer à travailler conjointement pour accomplir les aspirations de nos peuples, tunisien et libyen et rendre leur espoir possible".

De son côté, le président du Conseil présidentiel libyen a assuré que les relations entre la Libye et sa voisine, la Tunisie, "sont historiques et continues et resteront toujours des relations positives", affirmant qu'il a discuté avec le président tunisien de nombreuses questions d'intérêt commun.

"Nos consultations ont été caractérisées par un esprit de fraternité et d'amitié (...) Nous avons abordé toutes les questions d'intérêt commun et examiné les points de vue sur plusieurs questions locales et internationales et nous avons discuté de la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, y compris les domaines économique et social".

Mohamed Menfi a ajouté que la dimension sécuritaire a également été évoquée, "car la donne est assez délicate, surtout dans la région", a-t-il mis en garde.

"La sécurité de la Libye fait partie de la sécurité de la Tunisie et c'est réciproque", a conclu le président du Conseil présidentiel libyen.

D'après la présidence de la République tunisienne, Kaïs Saïed a tenu une série d'entretiens à huis clos avec son hôte libyen.

Entre autres, les entretiens ont oscillé autour de la profondeur des liens historiques établis entre les deux pays voisins ainsi que la volonté partagée de développer davantage des relations distinguées de coopération et d'échange outre les perspectives de leur renforcement et de leur diversification selon des perceptions innovantes et une nouvelle approche.

Les hauts dirigeants tunisiens et libyens ont, par ailleurs, abordé la nécessité d'intensifier les échanges de visites de haut rang, d'activer divers cadres de coopération, d'accélérer la détention des avantages bilatéraux et de renforcer la coordination bilatérale, en particulier dans les domaines politique, économique, sécuritaire et culturel.

Il sera également question, dans la phase à venir, de trouver des compromis bilatéraux portant sur la fluidité de la circulation de passagers entre les deux pays, tout en prenant compte du développement de la situation épidémiologique en Tunisie, en Libye et aussi dans toute la région.

 

Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.