12/01/2019 16:50
Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a affirmé, vendredi 11 janvier à Hanoï, que le gouvernement continuerait d’accompagner le secteur des transports pour lever rapidement les obstacles, afin qu’il est toujours une avant-garde du développement socio-économique.
>>Le secteur des transports attire des start-up vietnamiennes
>>Mobiliser des ressources pour les infrastructures de transport
>>Le vice-PM Trinh Dinh Dung clarifie certaines questions dans le secteur des transports

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung lors de la conférence du ministère des Communications et des Transports, le 11 janvier à Hanoï.
Photo: Danh Lam/VNA/CVN

S’exprimant lors d’une conférence-bilan du secteur, le chef adjoint du gouvernement a demandé au secteur d’opérer des percées dans le développement d’infrastructures synchrones, en particulier celles de transport, destinées à améliorer la compétitivité économique et à poser les fondements nécessaires à l’industrialisation et à la modernisation nationales.

Il a demandé de restructurer les services de transport afin de réduire les coûts logistiques et d’accélérer la construction de grands ouvrages de transport en assurant leur qualité et leur rythme de travaux, à savoir les autoroutes Nord - Sud et Trung Luong - Cân Tho, l’aéroport international de Long Thành, la modernisation des ports maritimes de Lach Huyên et Cai Mép - Thi Vai, et les projets de navigation intérieure.

Le ministère des Communications et des Transports devrait travailler en étroite collaboration avec le ministère de l’Industrie et du Commerce pour réfléchir à l’investissement dans des ports spécialisés dans l’import-export de charbon, contribuant ainsi à assurer la sécurité énergétique nationale.

Il a également été chargé d’examiner, d’ajuster et de compléter la planification relative aux infrastructures de transport, avec l’accent mis sur la planification nationale des routes, des voies ferrées, de l’aviation, des ports maritimes et des voies navigables intérieures pour la période 2021-2030 avec une vision à l’horizon 2050.

La planification doit assurer la connectivité entre les modes de transport, les zones économiques et industrielles, les ports maritimes, et entre les réseaux de transport régionaux et nationaux, a déclaré Trinh Dinh Dung.

Le vice-Premier ministre a également indiqué que le secteur devait travailler avec les ministères, les agences et les localités pour réduire les accidents de la circulation en 2019 et les années suivantes, en particulier lors des prochains festivals du Nouvel An lunaire et du printemps.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle