14/12/2019 21:42
Les rois Hùng ont fondé et défendu le premier État vietnamien, il y a de ça 4.000 ans. Si leur cour était située à Phu Tho, au Nord, de nombreuses traces de cette ère se trouvent encore aujourd’hui à Hanoï.

>>Phu Tho organisera son festival de l’ancien village Viêt
>>Phu Tho accueille plus de 7 millions de touristes à la Fête au temple des rois fondateurs Hùng
>>Trois millions visiteurs sont venu s à la Zone commémorative des rois fondateurs Hùng
 

Le tambour en bronze Dông Son conservé à la citadelle impériale de Thang Long-Hanoï. Photo : VOV/CVN

C’est à Hanoï que sont le mieux conservés les vestiges de l’ère des rois Hùng, nous affirme Pham Van Dân, directeur du Centre de recherche et de développement de la culture des rois Hùng.

"Hanoï compte plus de 500 vestiges de l’époque des rois Hùng, bien plus que n’importe quelle autre localité du pays", indique-t-il. "C’est un véritable trésor pour les chercheurs. Leur travail est d’autant plus intéressant que l’UNESCO a classé le culte des rois Hùng et le chant xoan qui en fait partie au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Rares sont les peuples au monde qui célèbrent chaque année la mémoire d’un ancêtre commun comme le font les Vietnamiens".

C’est sous le règne des rois Hùng qu’est née la culture de Dông Son, unanimement saluée comme étant la plus florissante de l’Asie du Sud-Est dans la proto-histoire, nous rappelle le professeur associé Tông Trung Tin, président de l’Association des archéologues, relevant de l’Académie des sciences sociales du Vietnam.

"Hanoï abrite 24 sites où on trouve encore des traces de la culture de Dông Son, essentiellement dans le district de Dông Anh. Je pense notamment à la citadelle en spirale de Cô Loa, la plus grande du genre en Asie du Sud-Est, et au site de Dâm Mây qui montre que la métallurgie est née très tôt au Vietnam. Témoins le tambour, les socs et les flèches en bronze trouvés à Cô Loa", dit-il.

Aujourd’hui encore, les rois Hùng et plusieurs personnages liés à leur époque sont vénérés dans des villages hanoiens. Ainsi la fête du génie Giong est organisée dans les districts de Gia Lâm et de Soc Son alors que Tan Viên, le génie de la montagne, est simultanément célébré dans le district de Ba Vi et au bourg de Son Tây… La culture des rois Hùng reste profondément ancrée dans le cœur des Hanoïens. 


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.