02/06/2020 23:14
Le ministère indonésien des Finances a décidé d'imposer entre mai 2020 et novembre 2022 de nouveaux droits sur les importations des tissus, fils et rideaux. Les tissus vietnamiens exportés en Indonésie sont exonérés de ces nouvelles taxes.
>>Rencontre entre entreprises vietnamiennes et indonésiennes
>>Le Vietnam et l’Indonésie renforcent leur coopération multiforme

Les tissus vietnamiens exportés en Indonésie sont exonérés de nouvelles taxes à l'importationPhoto : AFP/VNA/CVN

Le décret N°56/2020 du ministère indonésien des Finances a déterminé des droits à partir de 1.405 roupies (0,10 USD) le kilogramme du 27 mai au 8 novembre 2020, de 1.193 roupies le kilogramme du 9 novembre 2020 au 8 novembre 2021 et de 979 roupies le kilogramme du 9 novembre 2021 au 8 novembre 2022.

Cependant, certains produits de pays sont exemptés de nouveaux droits, comme les fibres synthétiques et rideaux importés de Hong Kong (Chine) et de la République de Corée, ainsi que les tissus importés d'Inde et du Vietnam.

L’année dernière, le gouvernement indonésien a imposé des droits supplémentaires temporaires sur les importations de textiles et de produits textiles à hauteur de 67,70% pour protéger l'industrie nationale contre une récente poussée des importations et encourager l'utilisation des produits du marché intérieur.

Récemment, Moody's a averti que le différend commercial américano-chinois pourrait amener les exportations chinoises de textiles, de tissus et de vêtements à se tourner vers les pays d’Asie du Sud-Est, dont l'Indonésie, perturbant la stabilité de l'offre et de la demande et nuisant aux producteurs locaux.

Les États-Unis imposent actuellement une taxe à l'importation de 25% sur les textiles chinois, ce qui est supérieur aux 10-15% que l'Indonésie applique.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.