19/05/2018 23:01
Le Vietnam se préoccupe de l’escalade des violences dans la bande de Gaza, violences qui ont fait de nombreux morts et blessés palestiniens, a souligné l’ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la mission vietnamienne auprès de l’Organisation des Nations unies (ONU), de l’OMC et d’autres organisations internationales à Genève.
>>Gaza: le chef de la Ligue arabe demande "une enquête internationale"
>>Gaza: raid israélien contre des cibles du Hamas
>>Israël face à une vague de réprobation après le bain de sang à Gaza

L'ambassadeur Duong Chi Dung, chef de la mission vietnamienne auprès de l’ONU, de l’OMC et d’autres organisations internationales à Genève.
Photo: Hoàng Hoa/VNA/CVN

Lors d’une session extraordinaire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU tenue le 18 mai à Genève, il affirmé que le Vietnam appelle les parties concernées à faire preuve de retenue, à protester contre le recours à la force, à mettre fin à l’escalade des tensions, à s’efforcer de trouver une solution intégrale, équitable et durable afin d’assurer la sécurité des habitants et les intérêts légitimes des parties concernées ainsi que la paix et la stabilité dans la région.

Le Vietnam indique que tous les solutions relatives à Jérusalem doivent observer le droit international, notamment les résolutions de l’ONU avec le consensus des parties concernées, a souligné le diplomate.

La politique constante du Vietnam est de soutenir la juste cause du peuple palestinien, la solution à deux États, dont la création d’un État palestinien qui coexistera en paix aux côtés de l’État israélien, avec la frontière d'avant 1967 et Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine, a conclu l’ambassadeur.

Session extraordinaire
sur la situation des droits de l’homme


À la demande de 25 pays membres et 37 pays observateurs, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a tenu vendredi 18 mai à Genève une session extraordinaire sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, incluant Jérusalem-Est. Ces pays ont également appelé à chercher une solution durable au conflit israélo-palestinien et à une enquête internationale indépendante et impartiale sur les violations des droits de l’homme dans ces territoires.

À l’issue de cette session extraordinaire, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a approuvé la création d’une commission chargée d’enquêter sur toutes les violations du droit international humanitaire et du droit international relatif aux droits de l’homme commises dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, en particulier dans la bande de Gaza.

Par ailleurs, le Conseil a condamné l’utilisation disproportionnée et aveugle de la force contre des civils palestiniens, et a demandé la cessation immédiate de toutes les attaques, incitations et violences visant des civils sur tout le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.