21/12/2019 21:27
De son élection au Conseil de sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent pour le mandat 2020-2021 au Sommet entre les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée en passant par sa participation aux opérations de maintien de la paix, le Vietnam aura connu une année 2019 particulièrement faste sur le plan diplomatique.
>>L’ONU apprécie les contributions du Vietnam au maintien de la paix
>>Conseil de sécurité : le Vietnam œuvrera pour la paix, la coopération et le développement

Le Vietnam a été élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021 lors de la 73e session de l’Assemblée générale des Nations unies.
Photo : AFP/VNA/CVN

192 des 193 pays et territoires membres de l’ONU ont voté pour le Vietnam… C’est la deuxième fois que notre pays est élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette élection récompense bien évidemment son engagement en faveur de la paix dans le monde, mais surtout, elle témoigne du prestige accru dont il jouit désormais sur la scène internationale.

"Je suis très heureux que le Vietnam ait été élu, et qu’il l’ait été aussi largement ! C’est bien sûr un grand honneur, pour lui, mais aussi une lourde responsabilité… La communauté internationale attend beaucoup du Vietnam", a déclaré le président estonien Kersti Kaljulaid.   

Pays membre de l’ONU depuis plus de 40 ans, le Vietnam en est un élément particulièrement dynamique. Pour rappel, il avait été élu une première fois au Conseil de sécurité pour le mandat 2008-2009. Son sens des responsabilités lui avait alors valu un regain d’estime de la part des pays membres. Mais le Vietnam a aussi été membre du Conseil des droits de l’homme entre 2014 et 2016, du Conseil économique et social entre 2015 et 2019 et du Comité exécutif de l’UNESCO entre 2017 et 2021.

"À mon avis, le succès du Vietnam tient à trois grandes raisons. La première, c’est la diplomatie multilatérale qu’il a mise en œuvre depuis plusieurs années, et qui porte ses fruits. La deuxième, c’est les expériences onusiennes qu’il a accumulées et qui ont été portées à son crédit. Et la troisième, c’est tout simplement le soutien des États membres", explique le Dr Lê Dinh Tinh, de l’Académie de diplomatie du Vietnam.

Autre fait marquant, pour la diplomatie vietnamienne, en cette année 2019 : le Sommet États-Unis-République populaire démocratique de Corée. Le professionnalisme dont a fait preuve notre pays dans l’organisation de cet évènement historique a été largement salué par l’opinion internationale.

Par ailleurs, l’envoi par le Vietnam d’un deuxième hôpital de campagne au Soudan du Sud témoigne d’un véritable engagement dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU, comme a tenu à le souligner le vice-ministre de la Défense, Nguyên Chi Vinh.

"Ce que nous avons à gagner en envoyant des soldats participer à des missions onusiennes, c’est de la considération", a-t-il dit. "Et puis, participer à ces opérations de maintien de la paix, c’est aussi une façon d’assurer notre propre défense, tout simplement parce que nos soldats se retrouvent en situation de terrain…"

Toujours en 2019, le Vietnam a accueilli plus de 570 délégations et quelque 1.700 délégués étrangers venus participer à la fête bouddhique du Vesak. L’occasion, pour le pays, de délivrer un message de paix.

Dès janvier 2020, le Vietnam assurera la présidence du Conseil de sécurité de l’ONU. L’occasion pour lui d’apporter des contributions encore plus importantes à la paix et à la stabilité du monde. 

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Quand les évènements façonnent l’image de la destination L’Année nationale du tourisme 2019 s’est déroulée à Nha Trang, une station  balnéaire rattachée à la province de Khanh Hoà, au Centre, les manifestations organisées ont permis de rajeunir l’image de la destination et de renforcer sa visibilité.