10/11/2017 15:54
La première session du Sommet des Pdg de l’APEC 2017, jeudi le 9 novembre à Dà Nang, dans le Centre du Vietnam, poursuit ses débats sur la façon dont les industries peuvent s’adapter au rythme rapide de la technologie et de l’automatisation.
>>Croissance inclusive au menu du dialogue entre l'ABAC et les dirigeants économiques de l'APEC
>>APEC 2017 : L'ABAC exhorte à poursuivre les réformes commerciales


La séance de dialogue sur l’ère numérique, le 9 novembre à Dà Nang.
Photo : VNA/CVN

Le président de CreditEase, Ning Tang, pense que la prochaine génération de travailleurs recevra de nouvelles technologies. Les humains deviendront plus intelligents, capables d’utiliser de nouvelles technologies pour mieux exécuter les choses.

Dans l’économie mondiale, le développement technologique soutient les travailleurs tant qualifiés que manuels et apporte une solution à une mondialisation inclusive qui tient ses promesses envers tout le monde, depuis les conglomérats aux petites entreprises et aux personnes vivant dans des zones reculées.

La deuxième session s’articule autour de solutions visant à revitaliser l’économie grâce à la connectivité mondiale, régionale et nationale dans le domaine du commerce et des affaires.

Le président la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (BAII), Jin Liqun, a déclaré qu’à l’avenir, les infrastructures de la région de l’APEC ne pourraient pas suivre la tendance mondiale et ont besoin davantage d’investissements.

L’objectif futur de la région consiste à construire des zones urbaines et en faire des centres commerciaux pour connecter les gens, mais dans le processus d’investissement dans les infrastructures et de développement urbain, des mesures de protection de l’environnement et d’adaptation au changement climatique sont nécessaires, a-t-il souligné.

Lors de la session, les intervenants ont également discuté de la façon d’amener rapidement et efficacement les marchandises aux consommateurs, appréciant le rôle de la communication dans la relance de l’économie à l’ère numérique.

Selon le vice-président de Global Leverage - Walmart International, Scott Price, Walmart construit des programmes de vente en ligne, des chaînes de supermarchés dans les régions rurales et éloignées ; et une communication efficace aidera à fournir aux consommades des informations utiles sur les produits.

Les intervenants ont également convenu que l’APEC devrait redoubler d’efforts en matière d’énergie, depuis le recyclage et le traitement des déchets jusqu’à l’utilisation économique de l’électricité, indiquant que la consommation actuelle d’énergie qui épuise les ressources naturelles, n’est pas durable.

Un délégué s'interroge lors de la séance de dialogue sur l’ère numérique, le 9 novembre à Dà Nang. Photo : VNA/CVN

Vers l’objectif de libéralisation du commerce

Lors des débats sur l’avenir de la libéralisation du commerce, le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski a fait part de ses préoccupations sur l’avenir du commerce international qui a assisté durant ces deux dernières années notamment au Brexit, au retrait ou aux renégociations des accords commerciaux.

Le commerce international traverse une période de crise, a-t-il averti, estimant que ces tendances résultent des changements, notamment le vieillissement de la population européenne et américaine.

Les représentants des entreprises participant à cette séance ont souligné l’importance d’investir dans les infrastructures et de soutenir les gens dans les communautés où ils opèrent. Les orateurs ont exprimé leur soutien au commerce multilatéral dont l’efficacité et la facilitation conduisent à l’objectif ultime du libre-échange.

La plupart des discussions ont mentionné de grands avantages de l’ère numérique. Les orateurs se sont également déclarés préoccupés par les menaces telles que la criminalité transnationale, la cybersécurité et la criminalité de haute technologie à l’ère numérique.

Les dirigeants des économies de l’APEC telles que le Japon, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, la Malaisie, les États-Unis et la Chine doivent participer vendredi 10 novembre au Sommet des PDG de l’APEC.

Créé en 1989, l’APEC compte 21 membres (Australie, Brunei, Canada, République de Corée, États-Unis, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Thaïlande, Chine, Hong Kong (Chine), Taipei chinois, Mexique, Papouasie-Nouvelle Guinée, Chili, Pérou, Russie, Vietnam), lesquels représentent près de 60 % du PIB mondial et environ 47 % du commerce mondial.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.