13/05/2018 11:16
Depuis plus d’un quart du siècle, de nombreux médecins rattachés à l’Hôpital militaire 175 s’occupent des patients sur l’archipel de Truong Sa (Spratly). Ils sont considérés comme des remparts humains protégeant la population locale des maux et des maladies.
>>Des germes de vie pour Truong Sa

Le médecin Nguyên Hông Son examine un patient venu de Truong Sa.
Photo: Hôpital 175/CVN

Le général de brigade Nguyên Hông Son, directeur de l’Hôpital militaire 175, a rappelé qu’en février 1992 avec la directive du chef d’état-major de l’armée populaire du Vietnam, la première équipe médicale de l’armée comprenant un médecin, un docteur et une infirmière s’est installée à l’Hôpital militaire 175 à Truong Sa. Dans ces années-là, la structure du dispensaire Truong Sa était très rudimentaire et les équipements médicaux laissaient à désirer. Cependant, grâce au fort esprit de responsabilité et à l’enthousiasme de la première équipe médicale militaire, leur implication a contribué à l’amélioration de la santé sur l’île et à la prévention des maladies infectieuses. De plus, l’équipe a soigné de nombreux soldats et habitants touchés par diverses maladies. Dr. Nguyên Ky Duong, chef de l’équipe médicale, a précisé : "Heureusement, pendant ce mandat, nous ne sommes pas tombés sur des cas extrêmement urgents".

Désormais, chaque année, au printemps, une autre équipe médicale de l’armée est envoyée à Truong Sa pour prendre le relais. Ces 26 dernières années, on a compté plus de 200 affectations.  Nguyên Hông Son a raconté: "Chaque personne de l’hôpital a agi avec devoir et responsabilité, ce qui a fait notre fierté. En dehors du personnel en permanence sur l’île, nous avons aussi trois autres groupes prêts à rejoindre Truong Sa à tout moment en cas d’urgence".

Consolider l’appui médical

Cérémonie de mise en chantier de la clinique de Truong Sa.
Photo: Hôpital 175/CVN

Hoàng Ngoc Cuong a travaillé pendant un an à Truong Sa et cela reste pour lui un moment inoubliable. Il a fait face à des difficultés et a dû relever de nombreux défis, mais ça a été un bon apprentissage pour un jeune médecin comme lui. Cette expérience lui a fait aimer encore plus son métier. "Pour moi ainsi que pour les autres médecins, travailler à Truong Sa a permis de développer notre volonté d’aider ainsi que nos compétences professionnelles..."

Bien qu’il y ait une équipe médicale permanente sur les îles depuis 2007, Nguyên Hông Son a constaté que le dispensaire restait beaucoup trop rudimentaire et ne répondait plus aux exigences des maladies difficiles, ainsi qu’aux besoins croissants de l’île. Ainsi, il a proposé au Commandement naval d’établir un centre médical de plus grande échelle. Et se basant sur l’initiative "Ramasser des pierres pour construire Truong Sa", la population de l’île s’est montrée solidaire pour construire le nouveau Centre médical de Truong Sa. Le 25 mai 2017, ce dernier était inauguré suite à un investissement colossal de 41 milliards de dôngs. Nguyên Hông Son: "C’est le centre médical le plus moderne du pays avec 12 agents médicaux et des équipements modernes pour pouvoir traiter  les urgences et les cas les plus difficiles".

Le Centre médical de Truong Sa prend soin non seulement des soldats mais aussi des pêcheurs vietnamiens et même des étrangers touchés par des accidents en mer. "Nous espérons construire plusieurs établissements médicaux dans toutes les îles de l’archipel de Truong Sa. Grâce à ceux-ci, nous pourrions aider tous les navires vietnamiens et étrangers à soigner leurs malades. Il s’agira d’un point d’appui sanitaire international", a déclaré Nguyên Hông Son.

Depuis l’installation du système de télémédecine sur les îles, la distance entre le continent et l’archipel a été raccourcie. La télémédecine a créé une connexion entre les installations médicales, ce qui permet aux spécialistes de l’hôpital de surveiller directement leurs patients, d’échanger directement avec les médecins insulaires et d’étudier les résultats des examens cliniques pour proposer les thérapies les plus précises et les plus adaptées aux patients.

Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.