07/10/2018 08:02
D’une originalité sans pareille, le “Café aux signaux de circulation” offre un lieu de rendez-vous aux artistes et étudiants de la ville de Dà Nang (Centre).
>>Remise des prix du concours "Les jeunes avec la sécurité routière"
>>Promouvoir le rôle des jeunes dans la communication sur la sécurité routière

Le café aux signaux de circulation se situe dans la rue Trân Nhân Tông, arrondissement de Son Trà, ville de Dà Nang (Centre).

"Ici, l’apprentissage du Code de la route est combiné à une atmosphère agréable", selon le patron du lieu, Nguyên Van My, photographe alias My Dung.

"La sécurité routière étant négligée, nombre d’accidents regrettables survinrent. C’est ce triste constat qui m’a incité à fonder ce café. Une pierre deux coups: créer un lieu de rendez-vous pour les artistes et étudiants, et contribuer à faire en sorte que le Code de la route entre dans la vie de chacun".  
      
Le café aux signaux de circulation se situe dans la rue Trân Nhân Tông, arrondissement de Son Trà, ville de Dà Nang. Devant le café proprement dit, se trouve  un grand espace ombragé qui se voit parer d’innombrables panneaux de signalisation, accessoires et pièces détachées issues de divers moyens de transport. Tous sont désuets. Malgré cela, l’endroit témoigne d’un art de la composition admirable.

Des meubles à base de pièces automobiles

À la porte d’entrée, une dizaine de panneaux de signalisation sont plantés le long des haies. Les allées dans le jardin en sont aussi jalonnées. Située au milieu du jardin, une cage faite de grillage renferme une multitude de sirènes pour auto et moto. "La mise en scène veut dire: n’oublions pas cet instrument nécessaire à la sécurité!", explique le patron du café. 

À l’extérieur comme à l’intérieur de l’établissement, des tables et sièges sont façonnés à partir de vieilles pièces auto. "Chacun possède son aspect distinctif issu des errances de la créativité de l’auteur!", indique My Dung qui se fait constructeur lui-même. "Regardez ce pneu d’automobile usé qui a été transformé en un tabouret, ou cette armature de bicyclette qui est désormais utilisée comme un escabeau…".

La porte d’entrée du Café aux signaux de circulation à Dà Nang.

Les tables, dont le plateau horizontal est formé de pare-brises d’automobiles récupérés, sont chacune affublées d’un rétroviseur. "Cela fait penser à l’image d’une voiture", dit-on. Les tasses de café portent l’image de tel ou tel panneau de circulation. Se distingue en particulier la brochure des menus dont les pages présentent les images imprimées des signaux de circulation, alors que la liste détaillée des plats n’est écrite que sur la marge.

Le bar du café est construit lui-aussi avec des plaques de verre d’automobile, sur lesquelles sont jointes des plaques d’immatriculation récupérées sur des voitures victimes d’accidents. On y voit également de vieux "Permis de conduire pour vélo" publiés en 1955. 

"Avant de lancer la construction du bar, j’ai réservé plus d’un an à la recherche des matériaux nécessaires", rappelle My Dung. Ce photographe n’a pas ménagé sa peine pour aller dans les dépôts de déchets ou fouiller des monceaux de débris industriels... Les matériaux rassemblés à la maison, il procède à l’étape de la "conception détaillée" du café, puis à la construction des meubles d’intérieur et des objets de décoration… sur la base des matériaux disponibles. Inspirés par l’idée et la volonté du photographe My Dung, ses amis artistes l’ont soutenu en apportant leur pierre. Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Le café inédit a enfin fait son apparition, devenant désormais le "QG" des artistes et des étudiants de Dà Nang.

Étrange mais séduisant 

"C’est vraiment un ouvrage original au Vietnam, de la structure du domaine entier à la disposition des objets, en passant par la présentation des panneaux de signalisation, c’est du jamais vu. Le tout illustre un thème d’actualité: la sécurité routière". Cette observation d’un visiteur est partagée par tout le monde.

Tuân Anh, étudiant, confie: "Je viens souvent ici avec mes amis. C’est un lieu à l’ambiance bizarre et où le café est bon. C’est dans cette atmosphère sympathique que nous nous relaxons tout en enrichissant nos connaissances"

Plus que ça, le café aux panneaux de circulation organise chaque mercredi un rendez-vous élargi lors de laquelle des experts donnent des exposés sur la sécurité sur la route, tant dans le pays qu’à l’étranger. La séance attire la participation nombreuse des gens, les jeunes notamment.     
 
"Je suis heureux du succès du café aux signaux de circulation. En effet, son ouverture et ses activités ne visent pas un but lucratif. C’est tout simplement une action réveillant la conscience des gens sur le respect des règles de sécurité. C’est la meilleure façon pour se protéger des accidents de la route", conclut l’artiste My Dung avec un large sourire.
 
 Texte et photos: Quynh - Dàn - CTV/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Kiên Giang: de nombreuses promotions au Saigon - Phu Quôc Resort & Spa La zone de villégiature Saigon - Phu Quôc, située sur la pittoresque île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), propose de nombreux programmes promotionnels d’ici la fin de l’année.