22/01/2019 19:35
À près de deux semaines du Nouvel An lunaire du Cochon, les services de location de voitures de 4 à 7 places sont en pleine effervescence à Hanoï. En raison d’une pénurie de véhicules, le locataire doit s’engager à louer pour toute la durée des vacances (9 jours) avec des tarifs très élevés.
>>Voulez-vous louer une voiture ? C'est trop tard !
>>La location de plantes d’agrément s’anime

Une agence de location de voitures dans la rue Ô Cho Dua de l'arrondissement de Dông Da, à Hanoï.

En observant les gammes de prix de plusieurs agences de location de voitures dans les rues Trân Khat Chân (arrondissement de Hai Bà Trung), Hoàng Mai (arrondissement de Hoàng Mai), Thai Thinh, Ô Cho Dua et Xa Dàn (arrondissement de Dông Da), on constate que les tarifs sont supérieurs de 20 à 30% à la normale.
 
Pour louer une voiture durant les vacances du Têt, les clients doivent s’engager, au minimum, de 7 à 10 jours. En somme, les locataires sont amenés à payer de 7 à 25 millions de dôngs (300 – 1.080 de dollars) la location d’une voiture pendant ce laps de temps. Il faut noter que les vacances du Têt durent 9 jours, à savoir du 2 au 10 février.

La location d’une voiture à boîte de vitesses automatique voit le prix majoré de 100.000 à 200.000 de dôngs par voiture et par jour. Bien que le coût locatif de nombreuses voitures soit élevé, les modèles Honda CR-V et Toyota Fortuner ne sont plus disponibles sur le marché, tant ils sont demandés. En effet, ces véhicules possèdent un châssis très élevé, plus adapté aux trajets sur les routes de montagne.

Certaines agences ont choisi de ne pas augmenter leurs prix et ont opté pour un système basé sur un quota de kilomètres. Si la distance fixée à l’avance se voit dépassée par le locataire, celui-ci se devra de payer des suppléments.

"Plus le Têt approche, plus les offres de location de voitures se multiplient. Actuellement, les véhicules 7 places sont les plus recherchés et de préférence pour des prix environnant les 200.000 à 300.000 dôngs par jour", a déclaré Nguyên Thanh Huong, directrice d’une agence spécialisée dans le tourisme et le transport sise dans l’arrondissement de Hai Bà Trung, à Hanoï.

Véhicules Prix (million de dôngs/jour)
1 Kia Morning AT, Hyundai i10 (5 places) 0,8
2 Vios AT (5 places) 1
3 Kia Cerato AT, Mazda3 AT (5 places)
et Innova AT (7 sièges) 
1,2
4 Kia Sorento AT (7 places) 1,3
5 Mazda CX 5 AT (5 sièges) et Fortuner AT
(7 places)
1,4
6 Toyota Camry (5 sièges) 1,7

Hausse évidente du nombre de personnes sur la route

"Depuis le début de janvier, je commence à me renseigner concernant les services de location de voitures, mais les chances de trouver un bon véhicule pour un prix raisonnable sont bien minces", a constaté Dang Tuân Anh, un client de la rue Bùi Ngoc Duong, dans l’arrondissement de Hai Bà Trung. Selon lui, en raison de la densification évidente des flux routiers en cette période festive, la demande en voitures à louer est plus forte.

"La location des petites voitures comme la Kia Morning et la Hyundai i10 coûte désormais presque le double du prix habituel (un million de dôngs par jour), mais il est difficile d’en trouver à cause de la pénurie de ces véhicules", a insisté Huu Cuong, locataire dans la rue Huê, arrondissement de Hai Bà Trung.

Actuellement, les agences de location automobile ne proposent que de voitures haut de gamme comme le montre le tableau suivant:

Véhicules haut de gamme Prix (million de dôngs/10 jours)
1 Ford Focus 13
2 Vios, Innova 15
3 Madza 6, Kia Optima 25

"Mon agence compte 40 voitures de 4 à 16 places. Toutes les petites voitures ont été réservées un mois avant du Têt. Jusqu’à présent, les calendriers d’exploitation des véhicules 16 places sont également remplis jusqu’à l’après-Têt", a expliqué Trân Dinh Duy, directeur d'une agence de location automobile dans la rue Trân Khat Chân (arrondissement de Hai Bà Trung).

Selon ses conseils, avant la signature du contrat, les locataires doivent examiner soigneusement les véhicules pour s’assurer de la sécurité et de la propreté offertes car, avant le Têt, les voitures sont souvent amenées à circuler sur de longues distances sans maintenance. En cas de problèmes, il faut contacter le propriétaire et ne pas faire réparer la voiture soi-même, a-t-il conclu.

Texte et photos: Nguyên Tùng/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Le Grand Prix de F1 pour aider le développement du tourisme sportif au Vietnam L'administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) et le Vietnam Grand Prix Corporation (VGPC) ont signé le 21 février un accord de coopération sur la promotion du tourisme du pays en association avec le Grand Prix de Formule One (F1).