14/05/2015 16:39
Les séparatistes dans l'Est de l'Ukraine ont indiqué mercredi 13 mai qu'ils étaient prêts à tenir des élections locales dans le cadre de la loi ukrainienne dans les régions qu'ils contrôlent si certaines conditions sont réunies.
>>Ukraine : "bombardement intense" d'un village stratégique
>>Sept tués dans de nouveaux combats dans l'Est de l'Ukraine

Les représentants des républiques auto-proclamées de Donetsk et Lougansk Denis Pushilin et Vladislav Deinego ont indiqué dans un communiqué commun que le cessez-le-feu global, le retrait des armes lourdes et l'établissement d'une zone tampon entre les rebelles et les forces gouvernementales étaient les principales conditions préalables pour la tenue du vote.

Des soldats ukraniens non loin de Donetsk, le 11 mars 2015.
Photo : Reuters/VNA/CVN


Le communiqué, qui a été publié par l'agence de presse Donetsk gérée par les séparatistes, explique que les élections ne pourront avoir lieu qu'après la fin des opérations militaires gouvernementales dans les régions de l'Est, la reprise du versement des prestations sociales aux populations dans les zones tenues par les sépatistes et la mise en place de la réforme constitutionnelle et de la décentralisation en Ukraine.

L'établissement d'un régime économique spécial à Lougansk et Donetsk, l'attribution d'un statut de langue officielle pour le russe dans les deux régions et la levée du "blocus économique" contre le Donbass sont également des exigences clé pour la tenue du vote, ajoute le communiqué.

Selon le communiqué, tous les partis politiques et candidats auront l'opportunité de participer aux éventuelles élections, hormis ceux qui ont auparavant voté en faveur du lancement d'opérations militaires contre les séparatistes ou introduit des restrictions économiques contre les régions de l'Est.

La tenue d'élections locales dans le cadre de la loi ukrainienne et sous observation internationale est une exigence fixée par le gouvernement pour que les régions de l'Est acquièrent un "statut spécial".

Le régime spécial d'autonomie renforce l'autorité des communautés locales en transférant plus de pouvoirs économiques, financiers et administratifs aux gouvernements régionaux. Il a été promis par Kiev aux régions de l'Est dans une volonté de mettre fin aux violences, lesquelles ont fait 6.100 morts depuis avril 2014.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.