27/12/2018 08:45
Les équipes de secours tentent d'accéder aux régions indonésiennes isolées frappée par le tsunami, où davantage de victimes se trouveraient sous les décombres.
>>Tsunami indonésien: la pluie entrave les efforts désespérés des secours
>>Tsunami volcanique en Indonésie: le bilan s'alourdit à 429 morts

Des ruines après le passage du tsunami à Pandeglang, en Indonésie, le 24 décembre. Photo: Xinhua/VNA/CVN

Dans le même temps, le nombre de personnes que le tsunami déclenché par une éruption volcanique a contraint à se déplacer s'est brusquement alourdi à plus de 20.000 après une alerte concernant de potentielles vagues géantes, ont indiqué des responsables de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.

Cette catastrophe a forcé un total de 21.921 personnes vivant le long des régions côtières à quitter leurs maisons, contre 16.082 à mardi 25 décembre, a fait remarquer Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l'agence.

L'Agence de météorologie, de climatologie et de géophysique d'Indonésie et l'Agence de volcanologie ont indiqué mercredi matin 26 décembre que les habitants devraient éviter toute activité dans un rayon de 500 à 1.000 mètres de la ligne côtière en raison de la possibilité d'un deuxième tsunami, a-t-il souligné.

"Le nombre élevé de déplacés résulte de l'augmentation du nombre de personnes évacuées vers certains nouveaux centres d'évacuation", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.