08/10/2020 17:38
Le 7 octobre, les jumelles Hoàng Truc Nhi et Hoàng Diêu Nhi (16 mois) sont officiellement sorties de l'hôpital pédiatrique de Hô Chi Minh-Ville 84 jours après une vaste intervention chirurgicale en vue de les séparer. Ces deux petites patientes sont maintenant chez elles pour commencer une vie normale comme tant d'autres enfants.
>>Siamoises séparées, une nouvelle prouesse chirurgicale vietnamienne
>>La vice-présidente de la République rend visite aux deux sœurs siamoises
>>La presse internationale salue l’opération de séparation de sœurs siamoises

Cérémonie de sortie de l'hôpital pédiatrique de la ville pour Truc Nhi et Diêu Nhi.

Le jour de leur sortie de l'hôpital, les petites Truc Nhi  et Dieu Nhi étaient en pleine forme, avec un sourire radieux et lumineux. Elles ont pu s'asseoir puis se tenir debout sur leurs deux jambes avec le soutien de leurs parents. M. Hoàng Anh, le père des jumelles a dit avec émotion que depuis le jour de leur séparation, ses filles étaient beaucoup plus heureuses et encore plus ce jour où elles vont pouvoir rentrer chez elles.

"Toute la famille attend depuis longtemps et avec impatience le moment où nous pourrons rentrer ensemble à la maison. Merci aux médecins et aux infirmières  d'avoir donné aux deux enfants un corps, une nouvelle vie, un nouvel avenir", a partagé  M. Hoàng Anh.

Évoquant la santé des sœurs Truc Nhi  et Diêu Nhi, le docteur Truong Quang Dinh, directeur de l'hôpital pédiatrique de la ville a déclaré que 84 jours après l'opération, leurs organes fonctionnaient bien. Les bébés peuvent uriner normalement et évacuer leurs selles. Bien que Diêu Nhi souffrait d’une sténose congénitale, elle respire désormais normalement. Les enfants ont également un poids standard mais leur taille est encore limitée. Ainsi, dans un proche avenir, les pédiatres proposeront un plan de nutrition adapté  aux deux bébés afin d’atteindre un physique normal.

L'hôpital pédiatrique de la ville a reçu un certificat validant un Record au Vietnam dans le domaine de la santé.

Près de 3 mois après leur séparation, les petites patientes continueront d’avoir de la physiothérapie et des entraînements musculaires de longue durée puisques elles étaient juste couchées ou assises auparavant. Les médecins espèrent que d'ici fin 2020, Truc Nhi et Diêu Nhi pourront marcher quasi-normalement. Après les efforts de toute l'équipe de chirurgiens, tous ont été très heureux d'assister à la sortie de Truc Nhi et Dieu Nhi de l'hôpital. "Bien que les deux enfants vont avoir besoin de beaucoup de rééducation, nous espérons qu'elles pourront jouir d’une vie normale comme tout le monde", a déclaré le Dr Truong Quang Dinh.

Le coût du traitement et de la chirurgie pour séparer les jumelles siamoises a été estimé à près de 1,2 milliard de VND, l'assurance maladie ayant pris en charge la moitié. En outre, de nombreux donateurs ont aidé les petites siamoises, réunissant un montant de 2,3 milliards de VND. Après avoir déduit le coût du traitement, l'hôpital pédiatrique a remis 1,5 milliard de VND aux parents des deux fillettes pour leurs prochaines thérapies ainsi que pour le paiement d’autres interventions prévues pour ces enfants.

À l’occasion de leur sortie de l'hôpital, le service de santé de Hô Chi Minh-Ville a remis des satisfécits aux 93 médecins et chirurgiens qui ont participé à cette séparation historique. En particulier, l’Organisation du Livre des Records du Vietnam a décerné à l'hôpital un certificat rédigé comme suit : "Cas de chirurgie majeure compliquée impliquant le plus grand nombre de médecins au Vietnam pour un cas de séparation de deux sœurs siamoises jointes par l’abdomen pelvien".

On rappelle que les jumelles siamoises Diêu Nhi et Truc Nhi, nés le 6 juillet 2019 à l'hôpital Hùng Vuong de Hô Chi Minh-Ville, étaient en effet jointes par l’abdomen pelvien avec des membres pleins, deux organes génitaux et un anus. Les deux bébés avaient deux vessies situées de chaque côté de l'abdomen commun, avec un double utérus vaginal.


Texte et photos : Quang Châu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.