01/07/2018 14:30
La mise en valeur des atouts des provinces et villes du Centre, notamment en matière touristique, est conditionnée par de bonnes liaisons routières entre les localités. Ce réseau porte en lui-même des potentiels de croissance très importants.
>>Les aéroports et ports du Centre attirent les investisseurs
>>Les infrastructures de transport, clé du décollage économique du Centre

La mise en service d’axes routiers littoraux contribue au décollage économique du Centre.
Photo: PT/CVN

Avec ses 107 km mis en service en août 2005, l’axe Nhon Hôi - Hoài Nhon, province de Binh Dinh, est l’une des premières routes côtières du Centre. On peut constater que depuis son inauguration, cette bande de bitume a remodelé la physionomie de la région, permettant une modernisation accélérée et conséquente.

En parallèle, un réseau de ports maritimes a vu le jour: Chân Mây (province de Thua Thiên-Huê), Tiên Sa (ville de Dà Nang), Ky Hà (province de Quang Nam), Dung Quât (Quang Ngai), Quy Nhon (Binh Dinh)…

La route Nhon Hôi - Hoài Nhon s’est affirmée comme un axe de circulation stratégique entre plusieurs unités économiques importantes dans la région.

Après Binh Dinh, cette vision du réseau d’infrastructures routières au service de la production de richesses se généralise déjà dans les provinces de Quang Nam et Quang Ngai avec un projet d’axe reliant l’aéroport de Chu Lai aux zones économiques (ZE) de Chu Lai et Dung Quât.

Dô Xuân Diên, chef du comité de gestion de la ZE de Chu Lai, a ainsi récemment appris que le Comité populaire de Quang Nam avait approuvé un plan d’investissement de 1.470 milliards de dôngs (64,4 millions de dollars) en vue de bâtir une route de 27 km reliant Tam Ky à l’axe Dung Quât - Sa Huynh. "Cette route jouera un rôle central dans le développement socio-économique local. Accessible depuis l’aéroport de Chu Lai, elle permettra l’accueil d’une centrale thermique fonctionnant au gaz pour un investissement de plusieurs milliards de dollars", a-t-il dévoilé.

Pour sa part, la route littorale reliant Quy Nhon (Binh Dinh) à Sông Câu (Phu Yên) a renforcé l’attractivité des pittoresques plages de la zone. De nombreux projets immobiliers y ont été mis en chantier.

Une autre entre Tuy Hoà et Vung Rô (Phu Yên) permet de se rendre à la zone économique Nam Phu Yên et à la future zone administrative et économique spéciale de Bac Vân Phong (Khanh Hoà).

En outre, on assiste à des changements considérables dans la ville balnéaire de Nha Trang (Khanh Hoà) depuis l’apparition d’une autoroute littorale entre l’aéroport international de Cam Ranh et cette ville.

Selon le Docteur Trân Du Lich, afin d’attirer les investissements nécessaires au développement de tels axes, les provinces et villes de cette région devront proposer davantage de facilités fiscales et foncières.

Le secteur du tourisme, premier bénéficiaire

Au bord de routes littorales, de nombreux complexes hôteliers voient le jour.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

La ville de Dà Nang et la province de Quang Nam demeurent deux bons exemples du développement touristique le long des routes littorales.

En effet, avant 2010, Dà Nang a débuté la construction des avenues Hoàng Sa, Vo Nguyên Giap et Truong Sa, pour près de 30 km au total, dans les arrondissements de Son Trà et Ngu Hành Son, et ce au service du développement touristique et socio-économique. On y dénombre depuis des centaines d’hôtels et de lieux de villégiatures hauts de gamme.

Dans la province de Quang Nam, la mise en service du pont de Cua Dai et de la route Hôi An - Tam Ky - de 60 km - a raccourci l’itinéraire de plus de 9 km entre Tam Ky et Dà Nang par rapport à la Nationale 1A. Cet axe a sans aucun doute apporté des changements positifs à Tam Ky ainsi qu’aux districts de Duy Xuyên et Thang Binh.

Au bord de la route Hôi An - Tam Ky, le complexe hôtelier Nam Hôi An, d’un investissement de 4 milliards de dollars, et un autre de Vingroup (219 millions) sont déjà en chantier. Sans compter d’autres projets de cinq investisseurs de taille.

Le Centre attend de nouvelles routes côtières pour définiti-vement décoller.

Hoàng Phuong/CVN
 

Les axes routiers côtiers sont nécessaires

Lê Dinh Tho, vice-ministre des Transports et des Communications

Les routes littorales sont indispensables. Depuis 2015, le ministère des Transports et des Communications a construit à titre d’essai des centres de logistique aux ports maritimes, permettant l’accès aux autoroutes Dà Nang - Quang Ngai et La Son - Tuy Loan. En outre, ce ministère a levé certaines difficultés pour accélérer le transport maritime.



Intensifier les coopérations régionales

Ngô Dông Hai, chef adjoint de la Commission centrale de l’économie du Parti communiste du Vietnam

Le développement des routes et des zones économiques entre dans le cadre de la stratégie de développement de l’économie maritime dans le Centre. Ces ouvrages permettent le renforcement du partenariat régional, ainsi que promeuvent les atouts régionaux, surtout touristiques. Ce qui contribuera au développement socio-économique et à l’amélioration du revenu par habitant.
 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.