05/03/2019 22:46
Les vestiges des fondations d'une pagode du Xe siècle située sur la montagne Xuân Dai, district de Vinh Lôc, dans la province centrale de Thanh Hoa, viennent d'être mis à jour.
>>Sur les sentiers de Thanh Hoa
>>Découverte de vestiges antiques près de la citadelle des Hô

Les résultats ont été annoncés récemment par des scientifiques du Centre de préservation du patrimoine de la citadelle de Hô et de l'Institut d'archéologie du Vietnam. Sur un site de fouille situé à flanc de montagne derrière l'école primaire Vinh Ninh, les archéologues ont découvert quatre couches de fondations construites en grosses pierres. La plupart des pierres restent à leur place d'origine, disposées dans une ligne allant d'est en ouest. Certains d'entre eux sont tombés hors de la ligne.

La pagode Du Anh est mise à jour. Photo: NDEL/CVN

Chaque couche de la fondation a une largeur et une distance différentes des autres couches. Par exemple, l’écart entre les deuxième et troisième couches de pierre est de 8,8 m, tandis que la troisième couche de pierre est située entre 0,5 et 0,7 m plus haut que la deuxième couche.

Aux alentours du site de fouilles, les archéologues ont trouvé quatre piliers datant de la dynastie des Trân (1225-1400). Quatre autres piliers tombés de la dynastie de Lê Trung Hưng (1533-1789) ont également été découverts. Selon les archéologues, les piliers de Lê Trung Hưng sont sculptés dans un style plus sophistiqué que ceux de la dynastie Trân.

Un grand nombre de carreaux de la dynastie Trân ont également été découverts, ainsi que des carreaux de céramique émaillée de la dernière dynastie Lê (1428-1527), des motifs décoratifs en lotus de la dynastie Lê Trung Hung et des clous en métal.

Selon un livre intitulé So Luoc Lich Su Van Hoa Chua Thong (Un rapide aperçu de la culture et de l'histoire de la pagode Thong) de Tran Duy Phuong, "Les pagodes Du Anh et Thong Cu sont d'autres noms de la pagode Thong qui a été construite au début de la dynastie des Ly (980-1009) en briques et en tuiles provenant de l'ancienne citadelle de Hoa Lu (l'actuelle province de Ninh Bình)”.

À la fin de la dynastie Trân, le roi Trân Nghê Tông (1370-1372) a amené sa fille, la princesse Du Anh, à un festival local et se faire soigner pour une maladie à la pagode. Son état s'est amélioré après avoir consommé des herbes provenant de la grotte voisine de Ho Cong. Le roi a ensuite amélioré la pagode. La princesse Du Anh a directement géré la construction du bâtiment ainsi que la création de statues et d'une cloche. La pagode a été nommée en son honneur.

Selon le chercheur Nguyên Duc Binh de l'institut d'archéologie du Vietnam, le site de fouilles situé derrière l'école était l'emplacement de l'ancien temple dédié à la princesse. Un autre livre sur la géologie du district de Vinh Loc mentionne l'existence d'un temple dédié à la princesse près de la pagode. "Le temple est situé sur le flanc de la montagne."

Les huit piliers à la fondation de différentes périodes prouvent que le temple existait depuis longtemps et que la structure avait été rénovée à plusieurs reprises, a déclaré le chercheur Nguyên Duc Binh. Les vestiges architecturaux et les objets découverts sur le site montrent que le site est encore plus ancien que deux autres anciennes structures trouvées dans le district - la citadelle de Ho (construite en 1397) et la plate-forme de culte royal de Nam Giao (1400). Le chercheur Nguyên Duc Binh a déclaré que le site de relique devait avoir été construit sur une vaste zone, avec un espace pour protéger diverses antiquités de grande valeur. "Le site de fouille étant petit, nous ne pouvons toujours pas voir l’ensemble des structures", a déclaré le chercheur Nguyên Duc Binh.

Le chercheur Do Quang Trong, directeur du Centre de préservation de la citadelle de Ho, a suggéré d’afficher les objets mis à jour sur le site afin de sensibiliser davantage les habitants à l’importance de la protection du patrimoine situé et de valoriser le site de relique. "Le site pourrait être désigné comme l’une des destinations du tourisme spirituel dans la localité", a-t-il déclaré.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.