24/10/2019 18:22

>>Les médias de la RPDC qualifient de percée la rencontre Kim-Trump
>>Les États-Unis vont continuer à négocier avec la RPDC

Les étroites relations entre le dirigeant de la RPDC, Kim Jong Un, et le président des États-Unis, Donald Trump sont solides, et la confiance mutuelle est toujours là, a affirmé jeudi 24 octobre Kim Kye Gwan, conseiller auprès du ministère des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC). "J'espère sincèrement qu'une force motrice susceptible de surmonter tous les obstacles entre la RPDC et les États-Unis, ainsi que de faire avancer les relations bilatérales dans une meilleure direction, émergera sur la base d'une étroite relation", a-t-il indiqué dans un communiqué cité par l'agence de presse officielle KCNA. Les consultations entre Pyongyang et Washington à Stockholm au début du mois d'octobre se sont conclues sans aucun résultat tangible, chaque partie accusant l'autre de les avoir fait échouer. Selon Kim Kye Gwan, cet échec est dû aux cercles politiques à Washington et aux décideurs politiques américains "préoccupés par une mentalité de guerre froide ainsi que des préjugés idéologiques", qui font preuve d'une hostilité infondée envers la RPDC. Toutefois, ce conseiller a souhaité que les deux parties puissent parvenir à un accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne d'ici la fin de l'année, affirmant que "vouloir, c'est pouvoir". La RPDC a fixé une date limite pour parvenir à un accord entre les deux parties d'ici la fin de l'année, faute de quoi elle "adoptera une nouvelle approche" face à la situation dans la péninsule coréenne. 


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Présence de Saigontourist à la WTM London 2019 Le voyagiste Saigontourist a participé activement à la Foire internationale du tourisme WTM 2019, l’une des plus importantes du monde, organisée du 4 au 6 novembre à Londres, au Royaume-Uni.