24/08/2017 11:08
Lors d’une interview donnée le 23 août à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à l’occasion de sa visite officielle au Vietnam du 22 au 24 août, le Premier ministre turc Binali Yildirim a affirmé que les relations bilatérales avaient de nombreuses opportunités et de grands potentiels de développement.
>>Développement de la coopération multiforme Vietnam - Turquie
>>Le Vietnam et la Turquie veulent booster leurs liens

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) et son homologue turc, Binali Yildirim, lors de la conférence de presse après leur entretien le 23 août à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Indiquant qu’il est le plus haut dirigeant turc à se rendre au Vietnam depuis l’établissement des relations diplomatiques bilatérales en 1978, le Premier ministre Binali Yildirim a souligné que sa visite, bien que tardive, serait un bon début pour consolider et approfondir les relations bilatérales.

Selon lui, son pays et le Vietnam possèdent plusieurs avantages comparatifs similaires. La Turquie a une position géostratégique importante, se situant aux confins de l’Asie et de l’Europe, alors que le Vietnam est une porte d’accès à la Communauté économique de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est).

Le Premier ministre turc a constaté que l’objectif de 4 milliards de dollars d’échanges commerciaux en 2020 était totalement faisable. Il est nécessaire de multiplier les activités de promotion du commerce et de l’investissement afin d’atteindre cet objectif. Binali Yildirim a en outre affirmé que l’ouverture par Turkish Airlines de lignes aériennes directes entre Istanbul et Hanoï, Ho Chi Minh-Ville, à raison d’un vol chaque jour, favorisait les échanges.

Belles perspectives des relations économiques

Concernant les perspectives des relations économiques entre les deux pays, le Premier ministre turc a indiqué que les entreprises turques pouvaient étudier des possibilités de coopération avec des partenaires vietnamiens dans le tourisme, les énergies renouvelables, la construction, le textile, l’exploitation minière ou la construction navale.

La Turquie peut également étudier les opportunités d’investissement dans l’exploitation de pétrole au Vietnam, a-t-il déclaré, ajoutant que les deux pays possèdent plusieurs opportunités de développement de leurs relations dans le commerce et l’investissement, mais aussi dans l’industrie de la défense, le transport maritime, l’éducation. Selon le Premier ministre turc, la Turquie pourra octroyer des bourses d’études à des étudiants vietnamiens.

À cette occasion, Binali Yildirim a affirmé le soutien de son pays pour la candidature vietnamienne au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021. Il a également demandé au Vietnam de soutenir la candidature turque au poste de membre du Comité exécutif de l’UNESCO pour le mandat 2017-2021.

Enfin, le Premier ministre turc a souligné que de nombreuses activités seront organisées en 2018 pour célébrer le 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam-Turquie, avant d’affirmer sa ferme confiance en un bel avenir des relations bilatérales.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?