13/04/2021 22:07
Ces dernières années, les produits made in Vietnam comme les vermicelles de riz, le pho (soupe de nouilles), les produits laitiers, les fruits… s’affirment sur la carte d’exportation mondiale. Pour atteindre ce succès, des entreprises vietnamiennes font des efforts dans la recherche pour la sortie des produits de qualité, répondant aux goûts des consommateurs étrangers.
>>Les FTA de nouvelle génération dopent les exportations au premier trimestre
>>Les exportations nationales dynamisées grâce aux ALE


Les produits Vinamilk de lait frais stérilisé contenant des nids d'hirondelle haut de gamme à Singapour.
Photo : SGGP/CVN


La Société par actions de produits laitiers du Vietnam (Vinamilk) vient d’exporter des premiers lots de lait frais stérilisé contenant des nids d'hirondelle haut de gamme à Singapour. Selon les distributeurs partenaires singapouriens, le potentiel de ce type de produit est énorme car aucun produit similaire n’est encore présent sur ce marché.

Avec les normes phytosanitaires strictes du Canada, le fruit du dragon de la coopérative Thanh Binh (province de Binh Thuân, Centre), le pamplemousse à peau verte Cô Gai Buoi Hông de la coopérative Bên Tre (province éponyme, Sud) se trouvent sur les étalages des rayons des supermarchés de ce pays. Ces produits répondent aux normes VietGAP (normes de bonnes pratiques agricoles).

Les partenaires canadiens ont affirmé qu'ils continueraient de passer commandes de ces produits. "Ces produits vietnamiens sont de bonne qualité et correspondent aux goûts des consommateurs canadiens", a partagé Thomas Lam, responsable du service commercial de la société canadienne Arc-En-Ciel.

Par ailleurs, de nombreux produits agricoles, aquacoles et de textile-habillement du Vietnam s’affirment peu à peu sur les marchés américain, japonais et sud-coréen.

Vers des normes internationales

Le pamplemousse à peau verte de Bên Tre (Sud) est apprécié.
Photo : Hông Dat/VNA/CVN

Selon le Département d'import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce, ces dernières années, les produits vietnamiens sont présents sur les marchés traditionnels mais aussi sur de nouveaux marchés potentiels suite à la signature des accords de libre-échange. Par conséquent, de nombreux produits sont exportés vers des marchés exigeants, notamment l'Union européenne (UE), le Japon, les États-Unis, l'Australie, le Singapour et le Royaume-Uni.

Par exemple, dès l’entrée en vigueur de l'accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), les exportations vietnamiennes vers cette communauté ne cessent d’accroître. Elles ont atteint sur les deux premiers mois de cette année 6,3 milliards d’USD, soit en hausse de 22,7% par rapport à la même période de l’an passé. Le Vietnam exporte principalement vers l’UE les plastiques, les produits en caoutchouc, les produits électroniques et leurs accessoires, les produits aquacoles, les légumes, fruits et le riz.

D’après Truong Dinh Hoè, secrétaire général de l'Association des producteurs et des exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), au cours de janvier et de février derniers, les exportations du Vietnam vers les marchés membres de l'accord de Partenariat transpacifique intégral et progressiste (CPTPP) ont augmenté de 34%.

Selon les experts, la confiance et la commande des partenaires montrent que les produits vietnamiens répondent aux normes de qualité et d’hygiène sanitaire du marché international, notamment dans le contexte de la pandémie COVID-19.
 
Huyên Minh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi