10/06/2019 23:12
Les litchis thiêu de la province de Bac Giang (Nord) entrent dans la pleine saison et le prix de ce fruit grimpe aussi, variant de 30.000 à 60.000 dôngs le kilo, soit le double de l’an dernier.
>>Semaine des litchis thiêu de Luc Ngan à Hanoï
>>La saison des litchis à Bac Giang

Pour l’heure, le label des litchis thiêu de Bac Giang a disposé les certificats de protection dans huit pays. Photo: VNA/CVN

Pour l’heure, Bac Giang prépare toutes les conditions nécessaires pour accélérer l’exportation de ce fruit délicieux et renommé.

La province de Bac Giang est considérée comme le ''royaume'' des litchis au Vietnam. Ces derniers jours, au district de Luc Ngan, les marchands  sont très nombreux. La province recense plus de 500 points d’achat avec près de 1.000 commerçants. 

Le cultivateur Hoàng Van Chuong, du hameau d'Ap, commune de Tân Quang, district de Luc Ngan, n’arrive pas à cacher sa joie car il vient de vendre 600 kg de litchis au prix de 57.000 dôngs le kilo, soit le triple de l’an dernier. Si ce prix est maintenu, sa famille pourra gagner près de 400 millions de dôngs de gains avec 170 pieds de litchis, avec un rendement d’environ 7 tonnes.

Hoàng Van Canh, domicilié dans la commune de Hông Giang, district de Luc Ngan, un commerçant ayant plus de 15 ans d’expériences dans l’exportation vers le marché chinois, a informé que cette année, la qualité des fruits est plus élevée que les précédentes années. Ce fruit est très prisé sur le marché chinois. Pour l’heure, il achète au prix allant de 35.000 à 60.000 dôngs le kilo, soit le double  voire le triple de l’an dernier.

Quant à Dinh Van Hung, président du conseil d’administration de la sarl import-export commercial Hung Thao, commune de Giap Son a révélé que cette année, sa compagnie compte acheter environ 10.000 tonnes de litchis pour exporter, soit une hausse de 2.000 tonnes par rapport à l’an dernier.

Accélération de la promotion pour la consommation

Selon le vice-président du Comité populaire provincial, Duong Van Thai,  dès le début de la saison de récolte, Bac Giang a accéléré les activités de promotion commerciale, de recherche et d’élargissement des marchés. Cette année, Bac Giang  destinera 50% des litchis à l'exportation et le reste pour la consommation domestique.

La province a accéléré la promotion commerciale, la présentation de ce fruit sur les marchés domestique et  étranger, dont l’organisation de la conférence de promotion de la consommation des litchis thiêu à Pingxiang, dans la province chinoise du Guangxi, la Semaine du  litchi thiêu  à Hanoï et d’autres activités de promotion dans le Centre et le Sud du pays.

En particulier, cette année, des litchis thiêu de Bac Giang sont exportés pour la première fois suivant un quota vers la Chine avec des critères exigeants en termes de qualité, de traçabilité, etc. La province a organisé des cours de formation  dans les coopératives pour que les litchis répondent bien aux critères des importateurs chinois, a fait savoir le directeur du Service provincial de l’industrie et du commerce, Trân Quang Tân.

Le vice-président du Comité populaire provincial Duong Van Thai a informé qu’à côté du marché domestique et du marché chinois, la localité encourage les entreprises exportatrices à accélérer l’exportation vers les marchés étrangers plus exigeants via l’investissement dans les processus de préservation et de traitement. Il s’agit d’une orientation de Bac Giang dans les années à venir, a-t-il insisté.

Bac Giang a déposé des certificats de protection du  label des litchis thiêu dans huit pays que sont le Laos, le Cambodge, la République de Corée, la Chine, le Japon, Singapour, les États-Unis, et l’Australie. L’an dernier, l’organisation des records de l’Asie du Sud-Est a officiellement reconnu les litchis thiêu de Bac Giang dans le top 10 des spécialités de la région. Ce fruit est exporté vers une trentaine de pays et territoires dans le monde.

Cette année, Luc Ngan compte plus de 28.000 hectares de litchis dont 13.800 hectares aux critères de VietGAP et 218 hectares aux critères de GlobalGAP, avec un rendement total estimé à 150.000 tonnes.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).