25/06/2022 16:25
Les prix élevés de l'énergie comportent des risques pour l'économie mondiale et affectent son développement, a annoncé vendredi 25 juin à la presse Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).
>>L'OCDE entrevoit une année sombre pour l'économie et un risque d'aggravation
>>Le FMI va verser 4 milliards d'USD à l'Argentine
>>La récession est-elle le seul remède à l'inflation aux États-Unis ?

Une raffinerie en Slovaquie, le 19 mai. Photo : AFP/VNA/CVN

"Les prix élevés de l'énergie sont évidemment dangereux pour l'économie des États-Unis et du monde en général. Il s'agit non seulement de leur influence sur l'inflation, mais aussi de répercussions plus larges pour les perspectives de la croissance. Si nous examinons la possibilité d'une certaine suspension des livraisons de pétrole, cela crée évidemment une pression supplémentaire sur les prix du pétrole", a-t-elle indiqué lors d'une conférence de presse consacrée au rapport annuel sur l'économie américaine.

Selon elle, le FMI a méticuleusement analysé les répercussions possibles. "Nous constatons en effet la nécessité d'une politique permettant de prévenir la pression poussant les prix du pétrole vers le haut", a expliqué Kristalina Georgieva en soulignant la situation difficile d'un grand nombre de pays émergents.

Et d'ajouter que la crise alimentaire dans le monde pourrait s'aggraver en 2023 non seulement en raison de la situation en Ukraine, mais aussi de mauvaises récoltes dans certains pays.

TASS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Croisière sur la baie de Ha Long avec des étudiants francophones

Mui Ne, débarquement sur la Park Myung-gi, correspondant du journal sud-coréen Asean Express, est arrivé à Mui Ne, dans la ville de Phan Thiêt, province de Binh Thuân (Centre), après 4 heures de route depuis Nha Trang, dans la province de Khanh Hoà.