01/07/2021 09:52
Les prix du pétrole ont légèrement progressé mercredi 30 juin à la veille du sommet de l'OPEP+, portés par une demande toujours solide et la baisse des stocks de brut aux États-Unis.

>>Le pétrole monte après les stocks américains
>>L'OPEP+ boucle un sommet éclair, les hausses de production confirmées

Une raffinerie de pétrole iranienne. Photo : IRNA/VNA/CVN


Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août, dont c'était le dernier jour de cotation, a fini à 75,13 dollars à Londres, en hausse de 0,49% ou 37 cents par rapport à la clôture de la veille. À New York, le baril de WTI pour le même mois a gagné 0,67% ou 49 cents, à 73,47 dollars. 

"La demande actuelle de pétrole reste forte et l'offre contenue", rappelle Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank, une équation qui maintient les cours du brut à un niveau élevé.

Ces derniers ont d'ailleurs atteint lundi de nouveaux plus hauts en séance depuis octobre 2018. Les investisseurs attendent désormais la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés via l'accord OPEP+ quant au niveau de production au mois d'août, qui sera annoncée à l'issue d'un sommet ministériel par visioconférence prévu jeudi 1er juillet. 

"Il semble qu'il n'y ait pas d'accord entre les deux principales nations de l'alliance, la Russie et l'Arabie saoudite, sur l'opportunité d'augmenter encore la production en août, et si oui, de combien", souligne Eugen Weinberg, de Commerzbank. Les cours pétroliers ont également été soutenus mercredi 30 juin par le nouveau recul des réserves commerciales de brut aux États-Unis, en baisse pour la sixième semaine d'affilée et au plus bas depuis mars 2020.

Selon le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les stocks de brut ont plongé de 6,7 millions de barils (MB), à 452,3 MB, pour la semaine close le 25 juin. Les analystes interrogés par Bloomberg avaient tablé sur une baisse médiane de 3,85 MB. 

Mardi, la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier aux États-Unis, l'American Petroleum Institute (API), aux chiffres jugés moins fiables, avait rendu compte d'une baisse plus forte encore, de 8,15 MB. 


APS/VNA/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.