22/02/2020 20:11

Les prix du pétrole ont légèrement baissé vendredi 21 février, les investisseurs empochant leurs gains après une dizaine de jours de convalescence pour les cours du brut. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'est établi à 58,50 USD à Londres, en baisse de 1,4% ou 81 cents par rapport à la clôture de jeudi 20 février. À New York, le baril américain de WTI pour avril, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a perdu 0,9% ou 50 cents, à 53,38 USD. Les deux barils de référence européen et américain ont toutefois progressé sur la semaine, chacun d'un peu plus de 2%, et ont respectivement gagné aux alentours de 10% et 8% depuis une reprise amorcée le 10 février. Jeudi 20 février, le Brent a même touché sans le dépasser le seuil symbolique des 60 USD le baril, un niveau qu'il n'avait plus atteint depuis le 29 janvier. Les cours du pétrole ont marqué une pause vendredi 21 février sous l'effet de prises de bénéfices, a estimé Craig Erlam, de Oanda. La "tendance haussière" tirée ces derniers temps par un ralentissement de la propagation de l'épidémie de coronavirus en Chine "est arrivée à sa fin", a-t-il ajouté.

 


APS/VNA/CVN

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.