27/12/2019 22:43

Les prix du pétrole sont montés jeudi 26 décembre à leur plus haut niveau depuis mi-septembre, soutenus par le recul des réserves de brut aux États-Unis, selon un rapport américain. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'est établi à 67,92 USD à Londres, en hausse de 1,07% ou 72 cents par rapport à la clôture de mardi 24 décembre. À New York, le baril américain de WTI pour la même échéance a gagné 0,93% ou 57 cents, à 61,68 USD. Le pétrole n'avait plus atteint de tels niveaux depuis les attaques mi-septembre contre deux sites en Arabie saoudite, qui avaient fait flamber les prix. Fermé mercredi 25 pour Noël, le marché pétrolier a rouvert jeudi 26 décembre et poursuivi sur la même tendance que depuis le début de la semaine. Les cours ont été portés par les données de la fédération professionnelles American Petroleum Institute (API), qui a fait état d'une baisse des stocks de brut américain de près de 8 millions de barils. Pour Phil Flynn de Price Futures Group, ce chiffre "reflète la demande croissante en pétrole dans le monde. Avec des stocks à des niveaux record et une trêve commerciale imminente, les perspectives pour la demande mondiale en pétrole vont continuer de monter".
 

 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Les destinations touristiques les plus visitéees pendant le Têt 2020 Pendant les vacances du Têt 2020, le complexe touristique Ngu Hành Son de Dà Nang (Centre) a accueilli 40.000 visiteurs, dont la moitié était des étrangers, soit une hausse de 16% par rapport à l’année dernière.