15/07/2013 18:16
Les prix du concours “France, je t’aime” ont été remis le 14 juillet par le consulat général de France de Hô Chi Minh-Ville, à l'occasion de la célébration de la Fête nationale de la France.
Le 14 juillet célébré au consulat général de France à Hô Chi Minh-Ville.


L’année 2013 sera une année inoubliable dans les relations vietnamo-françaises puisqu’elle est marquée par l’atmosphère conviviale des années croisées 2013-2014 à l’occasion du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

«Cette année n’est pas une année comme les autres pour nos deux pays. Certes, il y a un socle, solide et ancien, sur lequel nous avons pu construire une relation sinon unique du moins bien singulière. Cette relation a connu de nombreuses vicissitudes, mais, à chaque fois, nos deux pays se sont retrouvés et ont souvent fait œuvre pionnière», a déclaré le consul général Fabrice Mauriès.

Nguyên Thi Quyêt Tâm, président du Conseil populaire municipal, a souligné que Hô Chi Minh-Ville figure parmi les premières localités vietnamiennes à avoir intensifier et renforcer ses relations avec la France. Un processus qui se poursuit toujours puisque durant ce premier semestre, les échanges entre Hô Chi Minh-Ville et la France ont atteint près de 300 millions de dollars. Quant à l’investissement, il est tout aussi dynamique avec, fin mai, 152 projets en cours représentant près de 825 millions de dollars de capitaux enregistrés, faisant de la France l’un des quinze premiers investisseurs étrangers dans cette localité.

Par ailleurs, la coopération dans l’éducation et la culture, toujours aussi riche, est aussi caractéristique des relations entre Hô Chi Minh-Ville et la France. On peut citer ainsi l’inauguration du siège de l’Agence française de développement, les nouveaux locaux de l’École française d’Extrême-Orient début 2013, ou encore le développement du Lycée français international Marguerite Duras ou de l’Institut d’échanges culturels avec la France (Idécaf)...

Remise des prix 

À cette occasion, le consulat général de France a remis le premier prix du concours “France, je t’aime” à Nguyên Thai Hoà, un jeune ingénieur originaire de HCM-Ville qui travaille actuellement au Havre, en France. Ce premier prix est un billet aller-retour pour Paris avec un séjour d’une semaine à Paris. Il est donc naturellement allé à son père, Nguyên Thai Binh. Le jury a été touché par les textes de Nguyên Thai Hoà qui expriment son attachement à la France et son souhait d’offrir un voyage à son père qui lui a transmis son amour de ce pays. Voici les titres de ses 4 textes, dont la lecture de l’un est enregistrée sur vidéo : La France, pays où sa chance est donnée à tout le monde, Une éducation orientée vers la France, Le conte de fée de ma vie (vidéo), Le vin n’est pas le seul alcool en France.

Le deuxième prix est revenu à Lê Viêt Khanh pour Une nuit à Paris, et le troisième, à Mai Ngoc Long pour La France dans un taxi jaune.

Le premier prix a été décerné à Nguyên Thai Binh, père de Thai Hoa.


Ce concours ouvert durant quatre semaines a été organisé conjointement par l’ambassade de France au Vietnam et le site d’information en ligne VnExpress. Il a permis aux lecteurs de ce dernier, au Vietnam comme à l’étranger, de partager leur amour de la France, leurs expériences, leurs sentiments et leurs impressions sur ce pays. Les œuvres, sous forme de vidéos, de reportages photos ou de textes, ont abordé tous les thèmes, de la vie quotidiennne à la modernité, en passant par la culture, le patrimoine, les arts, les sciences, la gastronomie, les traditions, l’éducation...


C’est un total de 712 personnes qui ont participé à ce concours, avec 284 oeuvres publiées sur le site de VnExpress. 70% sont des textes, 25% des reportages photos, et 5% des vidéos. La plupart de leurs auteurs vivent au Vietnam, beaucoup sont en France, mais aussi en Australie, en Malaisie, à Singapour, en Allemagne, en République tchèque, à Taïwan (Chine)...

La plus jeune candidate était une lycéenne qui venait de passer quelques semaines d’été dans une famille d’accueil en France, et la plus âgée, une dame de 83 ans de Hanoi qui ne connaît la France qu'à travers des œuvres littéraires.

Texte et photos : Dang Huong/CVN





Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.