30/11/2017 17:03
Les prix des logements anciens en France ont continué à augmenter au troisième trimestre 2017 par rapport au trimestre précédent, et ont même progressé de 3,9% sur un an, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi 30 novembre.
>>Politique du logement en France : quelques centaines de manifestants à Paris
>>France : une "Journée de vacances à Versailles" pour 2.500 enfants

À la fin septembre, le nombre de transactions réalisées pendant les douze mois écoulés avait atteint un nouveau record. Photo : AFP/VNA/CVN

La hausse des prix des logements anciens en France enregistrée de juillet à septembre, par rapport à la même période de l'an dernier, s'amplifie et se révèle plus forte pour les prix des appartements (+5,1%) que pour ceux des maisons (+3,1%), selon ces données provisoires corrigées des variations saisonnières.

Au troisième trimestre comparé au deuxième, les prix ont augmenté de 1,6%, avec une hausse toujours supérieure pour les appartements (+1,9%), comparée à celle des maisons (+1,4%) --un marché plus restreint aux prix plus fluctuants.

En Île-de France, la hausse des prix des logements anciens s'amplifie, avec une progression de 1,6% de juillet à septembre par rapport aux trois mois précédents, indiquent les notaires.

Sur un an, cette hausse des prix accélère également: ils progressent en région francilienne de 4,8% au troisième trimestre par rapport à la même période un an plus tôt, une hausse plus forte pour les appartements (+5,8%, et même +7,8% à Paris) mais concerne aussi les maisons (+2,7%).

En province, les prix des logements anciens progressent de 1,6% au troisième trimestre comparé aux trois mois précédents. Sur un an, la hausse des prix s'établit à 3,6% : comme en région francilienne, la hausse est plus importante pour les appartements (+4,5%), que pour les maisons (+3,1%), précisent les notaires.

Quant au volume annuel de transactions, il continue de progresser. À fin septembre, le nombre de transactions réalisées pendant les douze mois écoulés "atteint un nouveau record historique" de 952.000 contre 825.000 à la même période un an plus tôt.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.