18/08/2014 00:01
Avec leurs prévisions quotidiennes, les membres de la station de météorologie marine de l’île Truong Sa Lon (Grande Truong Sa) ont grandement contribué à améliorer la vie des pêcheurs, des insulaires et des soldats en poste dans l’archipel de Truong Sa (Spratly).

Nguyên Hông Tiên, un officier de la station, a déclaré que les prévisions maritimes et météorologiques de l’île Truong Sa Lon sont toujours précises et très régulières compte tenu de l'importance de ces informations pour les pêcheurs, les habitants et les soldats, tout retard ou inexactitude pouvant avoir des conséquences fâcheuses.

Équipement de mesure de la température à la station météo de l’île Truong Sa Lon.
Photo : VNP/CVN


Tiên et ses six collègues envoient les résultats de leurs observations sur le continent toutes les trois heures lorsque le temps est normal, ou toutes les 30 minutes quand il est mauvais, et ce de 1h à 22h tous les jours.

On pourrait penser que leur travail est routinier et monotone. Toutefois, seuls les membres de la station comprennent l'importance de leur travail. Comme dans les régions montagneuses reculées, le travail de ces prévisionnistes météo exige une grande responsabilité.

Nous avons suivi Tiên lors d'une mission au cours de laquelle nous en avons appris plus sur son travail. Tiên s'est rappelé de son premier jour, quand il a commencé à faire ce travail : «J'ai été chargé de mesurer la vitesse du vent, qui était de 16-17 m/s, ce qui signifie une tempête de force 7 à 8. Je me suis dépêché de l'annoncer au bureau principal de la station, et reçu comme réponse de mes collègues que tout était normal ! Ce fut la première expérience de mes trois années de travail ici».

Autour des îles de Truong Sa, le temps change très rapidement et le vent est toujours présent, ce qui rend le travail des météorologues difficile. Mais c’est un excellent environnement pour se former.

«Les sept membres de notre équipe sont jeunes et très enthousiastes. Par exemple, le chef de la station, Vu Dinh Trung, est né en 1984, et Nguyên Tân Trung, en 1990. Ils travaillent depuis longtemps à la station et ont beaucoup d'expériences», explique-t-il.

Tiên a également partagé avec nous son amour pour les îles qui se développe de jour en jour. «Mes premiers jours sur l'île, j’avais parfois peur devant la force des éléments. Mais maintenant, je m’y suis habitué», déclare Tiên, ajoutant que le bruit des vagues et du vent sont comme une chanson de l'océan, une nourriture spirituelle pour lui et ses collègues.

Tiên et ses collègues ont grandement contribué à la vie de la population locale comme au développement socioéconomique de l’archipel de Truong Sa.

VNA/CVN




Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.