05/09/2018 08:40
La Maison Blanche a annoncé mardi 4 septembre que le président américain Donald Trump s'était entretenu un peu plus tôt dans la journée avec son homologue sud-coréen Moon Jae-in, et que les deux hommes avaient convenu de se rencontrer en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.
>>Après les poignantes retrouvailles entre Coréens, l'heure des adieux
>>Conversation téléphonique Kang Kyung-wha - Mike Pompeo sur la péninsule coréenne

Le président américain Donald Trump (droite) et son homologue sud-coréen Moon Jae-in, le 20 juin 2017 à la Maison Blanche. Photo: AFP/VNA/CVN

Selon un communiqué de la porte-parole de la Maison Blanche, MM. Trump et Moon "ont discuté des récents évènements dans la péninsule coréenne, y compris nos efforts actuels pour parvenir à une dénucléarisation finale et intégralement vérifiée de la Corée du Nord" (la République populaire démocratique de Corée, ou RPDC).

"Le président Moon a déclaré au président Trump qu'il allait envoyer un émissaire spécial demain (mercredi 5 septembre) à Pyongyang pour rencontrer le président Kim, et lui a promis un compte-rendu de cette rencontre", a indiqué la Maison Blanche, ajoutant que les deux présidents avaient convenu de "se rencontrer un peu plus tard ce mois-ci en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York".

Le mois dernier, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo avait déclaré qu'il se rendrait à Pyongyang "pour accomplir une nouvelle avancée diplomatique en direction de notre objectif". M. Trump avait cependant affirmé dès le lendemain sur Twitter qu'il avait demandé à M. Pompeo d'annuler ce voyage, en raison du manque de progrès dans la dénucléarisation de la péninsule.

Washington et Pyongyang sont en désaccord non seulement sur le rythme et l'ampleur de la dénucléarisation, mais aussi sur la question d'une déclaration d'armistice. La RPDC a avancé qu'une telle déclaration serait le premier pas vers la paix dans la péninsule, mais Washington estime qu'il est encore trop tôt pour en discuter.

À l'issue du sommet historique entre Donald Trump et le dirigeant suprême de RPDC Kim Jong Un, au mois de juin dernier, les deux parties ont émis un communiqué conjoint, dans lequel elles ont convenu d'améliorer leurs relations bilatérales et de travailler ensemble à construire une paix stable et durable dans la péninsule.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.