17/01/2021 08:41
Le hâu đông (médiumnité) est un rituel de communication entre les êtres humains et les esprits, relevant du culte des Déesse-Mères des Trois mondes (Ðao Mâu). Ces pratiques ont été inscrites en 2016 par l’UNESCO sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.
>>Le culte des Déesses-mères des Trois mondes, patrimoine du Vietnam
>>Valeur du culte des Déesses-Mères dans la vie des Vietnamiens

Cette pratique traditionnelle est une activité religieuse au caractère à la fois spirituel et artistique. Elle est constituée du culte quotidien, de la participation à des cérémonies, des rituels et des fêtes qui se déroulent dans des temples consacrés aux Déesses-Mères.

Le rituel hâu đông est bien préparé, rien n’étant laissé au hasard : la date, le lieu, les médiums spirituels, les assistants, les chanteurs et musiciens, mais aussi les membres du public. Tous sont choisis de manière minutieuse.

C’est le médium, vedette de la séance, qui incarne la fonction de médiation, intercédant auprès des esprits pour les êtres humains. Homme ou femme, ce chaman est toujours bien maquillé avec poudre, fard à joue et rouge à lèvres.

Le hâu đông comporte 36 actes appelés giá đông, chacun parlant d’une divinité. Lors d’une séance de hâu đông, les chamans ne réalisent jamais tous les 36 giá đông, mais seulement un certain nombre.

Le partage de valeurs communes et d’une croyance profonde en la compassion et en la grâce des Déesses-Mères est le fondement des relations sociales et lie les membres des communautés participantes. Le culte des Déesses-Mères contribue également à valoriser les femmes ainsi que leur rôle dans la société.


Texte et photos : Mai Quynh - Ngoc Duy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.